Interview : Axelle Red

axelle-red-itv-sisters-home

Axelle Red est une artiste engagée, une vraie, qui fait ça avec son coeur et non pour d’autres raisons. Il suffit de parler un peu avec elle pour que sa passion et son énergie se dégagent. 

En janvier dernier, l’artiste sortait un album Sisters & Empathy pour lequel il y a eu peu de promotion. Ces jours-ci sort tout de même un 3ème single, il s’agira de Song Called Chip dont le clip sera diffusé prochainement.

Je me suis entretenu avec Axelle sur l’album, les raisons de le faire en anglais, ses engagements et ses projets. Bonne lecture à vous.

 

*****

 

Bonjour Axelle, votre album Sisters & Empathy est le premier en anglais, comment cette idée ou cette envie est-elle venue ?

Déjà je ne suis pas francophone à la base, je suis néérlandophone et donc j’écoute de la musique anglo-saxonne depuis toujours. Le fait de chanter en français était un choix car je trouve cette langue tellement riche, mais au final c’était une sorte de logique de le faire en anglais. A chaque fois je voulais le faire et à chaque fois je l’ai fait en français pour mes fans, c’était un plaisir mais je me disais quand même il faut que je le fasse. Je ne voulais pas que ca devienne une frustration donc je l’ai fait mais sinon la langue a peu d’importance pour moi, c’est avant tout de la musique et des mots peu importe la langue. Ce qui compte pour moi c’est l’émotion et l’énergie que j’y mets comme Stephan Eicher ou Arno.

Avez-vous pensé que l’anglais pouvait servir à faire passer vos messages à un plus large public ?

C’est vrai que souvent je voyage dans des pays où l’on ne parle pas le français, rien qu’en Afrique, et c’est vrai que j’ai écrit naïvement des paroles en espérant qu’elles pourraient être entendues par, pourquoi pas, des pays africains. Dans l’absolu j’aurais voulu que tout le monde entende par exemple mon texte sur les filles qu’on prostitue. Mais le Français est bien aussi car on peut traduire, d’ailleurs en ce moment je ne fais pas des traductions mais j’écris par chanson un petit mot sur mon blog pour expliquer aux gens. Cela arrive un peu tard mais j’avais tellement de choses à faire avant et cet album n’est pas sorti en France, je n’ai fait aucun effort pour le sortir officiellement car je ne voudrais pas qu’il soit jugé comme un album qui doit être vendu pour être vendu. Cet album fait partie de moi et il est fait pour être écouté.

D’ailleurs Song Called Chip qui sort en single n’est que le 3ème single en pratiquement 1 an

Oui, je les sors car au bout d’un moment les radios préfèrent avoir un titre au lieu de se demander quoi passer, mais c’est un album tellement alternatif que je ne voulais pas faire la promo comme pour un autre album. Si je faisais autant de promo que d’habitude alors j’étais à côté car j’ai des paroles parfois dures, ce n’est pas pour faire un tube.

Vous allez tout de même faire une tournée en Belgique dans des théâtres et des petites salles, avez-vous déjà pensé à la transposition de cet album sur scène ?

Oui car j’ai déjà joué quelques titres sur scène et ça se passe très bien. Les gens disent que ce sont des beaux titres, car ça reste avant tout de la musique et des chansons. Je ne suis pas la première à faire des chansons engagées et ça passe comme des chansons car en plus j’ai un groupe super avec moi. Là, ce que je voulais vraiment faire, c’est une tournée très intimiste où je jouerais de la guitare et du piano.

On risque d’y voir ou d’entendre des surprises ou des duos ?

Je ne sais pas encore (rires). En surprise moi j’aime bien les concerts où l’on dit « ah tient par hasard il y avait mon ami en ville ce soir », c’est plus des trucs de hasard.

Il y a une petite déception par contre, car en France il n’y a qu’une date de prévue à Paris.

En fait, voila l’année prochaine normalement je sors un nouveau disque en français et avant la sortie je ferai déjà des petits festivals. Ce n’est pas que j’ai voulu laisser la France de côté loin de là mais c’est tellement complexe de trouver des dates pour une tournée. Mais oui je serai en France très bientôt. En fait cette tournée-là déjà on s’y est mis très tard, j’avais fait quelques concerts dépouillés avec mon guitariste et j’ai eu l’envie de faire plusieurs dates. On a tellement rajouté que voilà le résultat et tout est déjà booké en France et on s’est dit on le fera en été.

Avant de terminer, aimeriez vous passer un message ou revenir sur un point que nous n’aurions pas abordé ?

Des messages j’en aurais 50 000, ce qui est bien c’est d’écrire un album dans lequel les gens rentrent et les messages passent petit à petit. Je vais un peu expliquer mes textes sur le  blog mais vraiment juste un peu car il faut que chacun se retrouve et se fasse son idée. Je préfère que les gens écoutent et soient touchés par la musique en premier et la voix, car si j’explique que les chansons parlent de viols et autres, ils vont se dire oula cet album n’est pas pour moi.

SistersAndEmpathy

Axelle Red sera en tournée en Belgique avec  Coming Home. A noter aussi le Palace à Paris le 30 novembre 2009. Toutes les dates de tournée ainsi que les explications des textes sur son site officiel en cliquant ici

2 thoughts on “Interview : Axelle Red

  1. Bravo à toi le site est super bien fait.

    Et l’interview d’ouverture bien choisit, une artiste qui ne fait pas parler beaucoup d’elle mais qui ne laisse pas indifférent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *