Interview : Alex Nguyen

alex-nguyen-interview-mediateaseur-home

Alex Nguyen est un jeune humoriste très sympathique. Le Mediateaseur vous avait proposé un article récemment afin de vous le faire découvrir. Article qui a fait plaisir à l’intéressé et suite à quoi nous avons décidé de réaliser une interview pour qu’Alex vous parle lui-même de son spectacle.

Une interview en toute franchise et avec beaucoup d’humour que je vous laisse découvrir ci-dessous.

Bonne lecture.

 

*****

 

Bonjour Alex,

Pour commencer, pourrais-tu te présenter rapidement aux lecteurs ?

Alors, je m’appelle Alex Nguyen, je fais du stand-up depuis quelques années. Et je joue actuellement mon one man show « Alex Nguyen dans Comment Stefan Edberg a changé ma vie » au théâtre PANDORA à Paris.

Ton spectacle s’intitule Comment Stefan Edberg a changé ma vie, évidemment on se demande d’où vient ce titre ?

Plus jeune, j’étais fan de tennis (j’avais des posters de Gabriella Sabatini et Miloslav Mecir dans ma chambre), et mon joueur favori était Stefan Edberg pour son jeu de service-volée. Sans entrer dans des détails techniques, jouer  en service-volée (on fait son service, et on court rapidement au filet pour conclure le point) est une stratégie du tennis que je trouve romanesque et flamboyante.

J’aime cette idée de gagner un point rapidement en faisant une belle volée, ou de le perdre tout aussi rapidement par un joli coup gagnant de son adversaire (je ne sais pas si je suis clair…).

En gros, mon one man show veut véhiculer comme idée qu’il faut mener sa vie en faisant du service-volée. Aller au plus vite à son but, et assumer les conséquences positives ou négatives de cette relative précipitation (là par contre, je sens que je ne suis pas clair du tout).

J’imagine que le spectacle s’est écrit et construit petit à petit au vu de toutes tes scènes ouvertes, mais comment est venue l’inspiration au tout début ?

Mon spectacle a été écrit lorsque je vivais en Angleterre (à Londres. J’étais magicien chez Harrods). Il n’y a pas vraiment de sources d’inspiration précises, les choses s’étoffent petit à petit naturellement.

Tu joues énormément avec le public, quelle est la part d’improvisation ?

En fait, il faut voir qu’un spectacle de stand up, c’est comme une partie de tennis (décidément…cette passion pour le tennis me poursuit), il faut un bon « adversaire » pour briller. Quand le public est positif, ouvert et a envie de passer un bon moment, je me lâche plus et donc les improvisations sont nombreuses. J’essaye toujours d’être à l’écoute des réactions du public pour intervenir mais sans trop sortir du spectacle, et revenir rapidement à mon propos.

Les improvisations c’est comme les épices dans un plat. C’est là pour relever le goût du plat principal, mais ça ne doit pas faire oublier son goût. Petite métaphore culinaire. C’est mon côté Cyril Lignac.

Le spectacle fait 1 heure et on aimerait que ca dure encore un peu plus longtemps, c’est envisageable ou c’est un format qui te convient à toi ?

Le format actuel des programmations dans les théâtres est le plus souvent d’1 heure. Donc j’essaye de rester dans ce format.  

Tu te produis tous les vendredis soir, tu as du mal à trouver quelqu’un qui veut te mettre dans son programme ou là aussi c’est quelque chose que tu as choisi et qui te convient pour le moment ?

D’une semaine à l’autre, j’essaye de réécrire le spectacle et de rajouter quelques nouveautés. Et puis, je fais aussi quelques scènes ouvertes pour la promo du spectacle. Mais courant 2010, si tout se passe bien, je vais essayer de passer à 2 dates par semaine.

a4alexnguyen

 

Encore merci à Alex pour sa sympathie et son dynamisme.

Alex Nguyen jouera son spectacle en février : tous les vendredis à 21h au theatre PANDORA, le mercredi 10 février au Comedy School (scène ouverte), et le lundi 22 février à 20h au PRANZO. Si vous avez l’occasion d’aller le voir sur scène, n’hésitez pas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *