Interview : Philippe Caroit

philippe-caroit-interview-mediateaseur-home

L’acteur Philippe Caroit, beaucoup le connaisse pour ses rôles dans les sagas estivales à la télévision. C’est aussi l’un des visages de la série RIS Police Scientifique sur TF1.

Actuellement, Philippe interprète le rôle de Seznec dans la pièce L’affaire Seznec de Robert Hossein. Sur la scène du Théâtre de Paris depuis le 26 janvier, Philippe avait bien voulu m’accorder un peu de temps après un tournage et avant d’aller au théâtre.

Il nous parle de son rôle et de son approche. Bonne lecture.

 

***** 

 

Bonjour Philippe,

Vous interprétez Seznec dans L’affaire Seznec au théâtre, comment êtes-vous arrivé sur ce projet ?

Tout simplement, c’est Robert Hossein qui m’a appelé, car on avait déjà travaillé ensemble il y a plus de 20 ans. J’étais son premier Jésus. Depuis il m’a rappelé plusieurs fois et, soit je n’étais pas libre, soit je n’avais pas envie. Il y a quelques mois, on a parlé du projet et cette fois ça m’a bien tenté.

C’est un rôle qu’on se sent obligé d’accepter ?

Non, il n’y a pas vraiment de rôle que l’on soit obligé d’accepter. Vous savez, il y a le rôle, et tout ce qui va autour. Surtout au théâtre, car c’est encore plus impliquant qu’un tournage. Le personnage de Seznec est assez emblématique, et on est toujours tenté de savoir ce qu’il y a derrière. Et là il y a une parfaite unité de lieu et de temps qui est importante et qui a pesé.

De quelle manière travaille-t-on pour préparer un tel rôle ?

Il y a plusieurs couches. La première, c’est en parler avec le metteur en scène, on se documente un peu, même si je ne suis pas obligé de faire un personnage aussi proche que le vrai. Mais il y a encore la famille et des proches et il ne faut pas trahir ces gens-là. Après, on est là aussi pour faire du divertissement, car le divertissement peut aussi faire réfléchir. Pour ça, il faut aussi s’affranchir un peu de la réalité. Moi, je suis pour là pour être comédien, donc on part de documentation historique et puis après je fais ma petite vie avec ça.

Quel est l’accueil du public pour cette pièce ?

Pour le moment absolument excellent, les gens ne s’ennuient pas et ça réserve à tour de bras. C’est une aventure qui devrait bien marcher.

C’est un rôle que vous seriez prêt à interpréter sur du long terme ?

Moi, j’ai signé jusqu’en avril. Après je ne sais pas ce que Robert a comme projets, moi j’en ai d’autres. Ca fera déjà 3 mois de représentation, ca sera déjà pas mal. Robert est comme mon père de théâtre, après s’il me propose un autre projet au moment où j’ai envie de refaire du théâtre, je serais ravi de retravailler avec lui.

seznec-affiche

Merci beaucoup à Philippe d’être passé par Le Mediateaseur et de m’avoir accordé un peu de temps dans un agenda assez chargé.

L’affaire Seznec, Théâtre de Paris, du mardi au samedi à 20h30, jusqu’au 24 avril 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *