Interview : Philippe Duclos

philippe-duclos-interview-mediateaseur-home

Le 3 mai commencera la nouvelle saison d’Engrenages sur Canal Plus.

Cette 3ème saison est assez attendue par les fans qui devraient être nombreux à suivre les 12 nouveaux épisodes. L’occasion pour tous de retrouver Thierry Godard (Gilou), Grégory Fitoussi (Pierre Clément), Audrey Fleurot (Joséphine Karlsson), Caroline Proust (Laure Berthaud) et Philippe Duclos (François Roban).

C’est justement ce dernier, qui interprète un juge d’instruction assez froid, qui est aujourd’hui l’invité du Mediateaseur. Nous avons pu discuter de la série et de son rôle et j’espère que cela vous plaira. Bonne lecture.

 

*****

 

Bonjour Philippe,

Pouvez-vous nous dire comment vous êtes arrivé sur ce projet ?

Par la voix la plus classique. Au moment du pilote, j’ai été contacté pour jouer des essais pour le rôle de juge d’instruction, tout simplement. Ensuite j’ai fait le pilote, il était assez mal bâti. L’histoire y était mais ce n’était pas les mêmes scénaristes et il y avait au moins une dizaine de personnages récurrents. Il n’a jamais été diffusé et il a servi un peu de brouillon pour faire la première série qui a été scénarisée par Guy.

Qu’est-ce qui vous a plu dans le personnage ?

Sur le pilote, le personnage était différent et j’étais un peu sur la réserve. Dans le scénario de la saison 1, ce qui m’a plu c’est la complexité du personnage, il a une vie privée très mystérieuse, un comportement énigmatique. Toutes les composantes du personnage en fait, c’est idée de quête de la justice. Il veut toujours faire respecter l’ordre et la justice quitte à dépasser parfois les bornes.

Avez-vous pu apporter des idées à ce personnage ?

Pas d’idées car il n’y a pas de dialogue entre les scénaristes et les acteurs, moi je ne le souhaite pas, dans la mesure où j’ai besoin d’être surpris par un scénario et par les histoires. Il est certain que mon jeu a pu influencer d’une manière ou d’une autre les scénaristes au fur et à mesure. Le dialogue se fait plus par le jeu.

Pouviez-vous penser que cette série aurait autant d’impact ?

Non, je ne pensais pas. On avait tous confiance dans le scénario de la saison 1 qui était brillantissime. Une grande confiance des personnages principaux, des acteurs entre eux. Dès le départ, il y avait un soucis de la part de Canal (dont c’était la première série) de vouloir faire quelque chose qui voulait changer un peu le paysage des séries françaises. Par contre l’impact sur le public, non, on ne pouvait pas prévoir.

Avez-vous rencontré des professionels pour vous aider à coller à la réalité ?

J’ai fait des rencontres oui, j’ai rencontré une juge d’instruction à plusieurs reprises. Elle m’a même donné la possibilité de suivre un peu son travail. C’est important, les autres acteurs ont aussi fait des minis stages dans des commissariats de police, car la série a un vrai souci de réalisme. Il y a du romanesque mais le vrai fil, c’est le réalisme des relations entre la police et les magistrats.

Lorsque que l’on joue dans une série, fait-on aussi attention aux chiffres des audiences ?

On est tenu au courant par Canal et par Son et Lumière car maintenant le monde fonctionne comme ça. Il faut aussi faire de l’audience pour que la série continue. Après je ne saute pas sur mon téléphone le matin pour connaître les chiffres (rires).

On parle de 3 saisons de plus déjà commandées, pouvez-vous nous confirmer ou infirmer ?

Non, ce sont des bruits car ça fonctionne année par année. La saison 4 est en écriture depuis un petit moment, elle est normalement acquise mais je n’en sais rien de plus. Canal Plus appuie beaucoup cette série mais ils attendent la diffusion de la 3.

Vous seriez prêt à continuer votre rôle encore plusieurs saisons ?

Oui tout à fait, car c’est une aventure formidable et mon personnage est magnifique. Dans cette saison, il est développé de manière très intéressante. Et puis ce n’est pas une série dans laquelle on a l’impression de se dévaloriser comme ça a lieu avec certaines.

 engenages-saison-3-logo

Merci encore à Philippe Duclos pour sa disponibilité et sa gentillesse. Engrenages saison 3 à découvrir à partir de lundi 3 mai à 20h45 sur Canal Plus à raison de 2 épisodes par semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *