Interview : Antoine Hamel

antoine-hamel-interview-mediateaseur-home

Le Médiateaseur vous a présenté la saison 3 de la série Les Bleus il y a quelques jours, voir ici.

Parmi les nouveaux personnages, on trouve le Lieutenant stagiaire Christophe Lecomte interprété par Antoine Hamel. Celui-ci a bien voulu s’arrêter sur le site pour discuter un peu, l’occasion de parler de son personnage et de son intégration dans la série. Bonne lecture.

 

*****

 

Bonjour Antoine,

Pou commencer, pouvez-vous nous dire de quelle manière vous avez rejoint cette série ?

Je suis arrivé par la voie la plus classique, par casting. Mon agent de l’époque m’avait envoyé un mail en me disant, tu as un rendez-vous tel jour pour cette série. J’ai passé un entretien où il y avait beaucoup de monde et j’avais une scène à apprendre. Ensuite, il y a eu un autre rendez-vous avec le réalisateur puis un 3ème avec d’autres essais et d’autres scènes. Ca a duré assez longtemps et puis ensuite ça a fonctionné pour moi.

Vous la connaissiez avant d’intégrer le casting ?

Je la connaissais, oui, mais pas très très bien. J’en avais entendu parler c’est ce qui m’avait donné envie d’aller au 1er casting. Ensuite j’ai regardé ce que j’ai pu des épisodes et ça a confirmé mon envie d’y participer car je trouve qu’il y avait un esprit de troupe. Moi qui vient plus du théâtre, je pressentais ici une envie collective de travailler ensemble et ça me plaisait. J’aimais aussi beaucoup le ton assez libre de la série.

On réfléchit avant de rejoindre une série en cours qui fonctionne déjà bien ?

J’y ai réfléchi, oui, déjà comme le casting a été très long, j’ai eu le temps d’y réfléchir durant ce temps-là. Après je me suis dit, avec ce que j’avais vu des épisodes, que je voulais vraiment y jouer. Il y avait ce ton qui me plaisait, et ça faisait déjà 2 bonnes raisons pour que j’y aille. Et la 3ème, c’est de, moi jeune acteur, me confronter à la comédie car j’en avais fait très peu et en plus dans le rythme qu’est la télévision. Il faut être rapide, efficace et réactif car ça va très vite. Toutes ces raisons-là m’ont fait dire je le fais, et je n’ai pas du tout regretté.

Est-ce facile de rejoindre un casting déjà constitué ?

Alors là, ça s’est vraiment super bien passé mais sinon j’étais assez stressé le 1er jour de tournage (rires). Je m’en souviens bien car j’étais tombé sur des forums où les gens parlaient des acteurs et du fait que Mhamed était parti et j’avais remarqué qu’on l’appréciait beaucoup.  Je suis arrivé en me disant que j’allais être attendu au tournant. En plus, ma première scène tournée est celle où j’arrive avec ma moufette, ce qui est déjà assez surréaliste, et c’était bien car ça a mis une ambiance dans l’équipe. Dès les premières prises, j’ai vu que les autres acteurs avaient envie de jouer avec moi et inversement. On a une certaine liberté et cela donne un travail très collectif. Avec le réalisateur (Christophe Douchand) aussi, ça s’est très bien passé et on a travaillé pour construire ce personnage.

Votre personnage à 2 passions essentielles : la thanatopraxie et les ordinateurs, vous aviez travaillé ces domaines avant le tournage ?

Je connaissais un petit peu car je m’étais renseigné auprès d’une amie, moi personnellement je  ne serais pas allé dans une morgue voir comment ça se passait mais j’étais très intéressé qu’elle m’en parle. J’avais une petite idée mais ce n’est pas quelque chose qui m’intéressait. Après au niveau ordinateur, je ne suis pas du tout un grand fan pour passer des heures sur mon pc. Le travail que j’ai fait, c’est vraiment celui d’acteur, de traduire ce qui serait pour moi Antoine, l’équivalent de ce personnage, en plus ça m’amuse car ça créait une distance.

C’est un rôle que vous pourriez continuer à jouer sur 6 ou 7 saisons par exemple ?

Je ne sais pas en fait, là on a tourné déjà la 4ème saison, après si la série doit continuer je me poserais en effet la question de savoir si je continue ou pas. A priori le rôle me plait, l’équipe aussi donc, à priori oui. Après peut-être que pour la prochaine saison, je serai ailleurs. Je ne calcule pas vraiment et je préfère travailler par envie et par désir. Si dans un seul coup, on me propose une 5ème saison et que j’ai envie, je la ferai. Ce n’est vraiment pas stratégique.

Pouvez-vous nous dire en exclu une petite chose qui arrivera à votre personnage dans la saison 4 ?

Je peux vous dire que dans la saison 4, sur un épisode le personnage va être confronté à une bavure dont il va être au centre et qui va chambouler un peu sa vie face aux autres. Que ce soit à la fois dans la famille que dans son métier.  Il va être obligé de se réveiller et de sortir de son cocon.

***** 

 Merci encore à Antoine Hamel pour sa sympathie et son temps. Les Bleus saison 3 à découvrir tous les samedis sur M6 dès 20h35.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *