Interview : Marie-Amélie

marie-amelie-interview-mediateaseur-home

Après vous avoir fait partager le clip, puis offert de gagner des albums, nous vous proposons aujourd’hui l’interview de Marie-Amélie.

Vous l’aurez compris, c’est une artiste que Le Mediateaseur soutient avec plaisir car nous aimons beaucoup son univers et son nouvel album Dans un vertige est très frais et sympathique à écouter. Nous avons eu l’occasion de parler avec l’artiste de son expérience My Major Company et de son album.

Bonne lecture.

 

*****

 

Bonjour Marie-Amélie,

Votre album est sorti il y a quelques jours maintenant, comment vous sentez-vous ?

Fatiguée aujourd’hui (rires), mais je me sens très heureuse. Oui je me sens bien.

Comment ressentez-vous l’accueil du public ?

Je sens qu’il est très réceptif, beaucoup plus que pour mon 1er album. Il y a des gens qui se reconnaissent beaucoup dans mes chansons, et il ressort que mon travail est très singulier. Je suis étonnée car je n’ai pas pensé à ça en le faisant, donc c’est cool quand on vous dit que ça ne ressemble pas à tout le monde. C’est très bien accueilli.

Dans un vertige a beaucoup plus de promo que Merci pour les fleurs. Est-ce qu’on pourrait parler de véritable 1er album ?

Je ne parlerais pas de 1er album car j’ai eu un joli succès d’estime pour Merci pour les fleurs et j’en ai vendu 10 000 exemplaires. Mais on peut dire que cet album me ressemble vraiment. Je n’étais pas en phase avec moi-même dans le premier album en tant que jeune femme. Aujourd’hui on peut parler de renouveau et d’une nouvelle vie et je l’assume pleinement. Dans un vertige me ressemble beaucoup plus. C’est un deuxième album plus affirmé.

Cet album est produit par My Major company. Comment êtes-vous arrivée sur ce site ?

C’est tout d’abord une rencontre avec Sévan Barsikian et Michaël Goldman. Moi j’adorais l’album et je voulais vraiment qu’il soit compris et travaillé avec les bons collaborateurs. Sévan et Michaël ont cru à cet album et ils ont eu envie de travailler ensemble. Je trouve aussi qu’Internet c’est l’avenir et c’était pour moi une chance de pouvoir proposer directement ma musique au public.

C’est un peu plus stressant de proposer sa musique directement aux internautes ?

Ah oui oui ça fait peur, enfin je n’ai pas peur moi, j’ai le vertige (rires). Après le travail d’un artiste, c’est aussi accepter qu’on ne vous aime pas. Ca ne plaisait pas à tout le monde et c’est dur les critiques car on est face à la vraie vérité. Et après moi, je suis joueuse donc c’est comme au poker, il y a des enchères et c’est excitant.

Vous avez écrit quelques titres à 4 mains avec votre père. Est-ce facile comme collaboration ?

C’est super facile, c’est même naturel. Je ne me suis pas posé la question en fait. Pour travailler, on ne fonctionne pas en physique, on travaille chacun des idées, j’envoie des phrases par mail et il me les retourne, on travaille comme ça. C’est comme une continuité, c’est d’une logique déconcertante en fait, et je travaille surtout avec lui car c’est un super auteur et pas parce que c’est mon père.

J’imagine que cet album vous voulez le défendre sur scène rapidement ?

On est en train de monter une tournée pour cet hiver et j’ai super envie, je suis impatiente et je ne rêve que de ça. J’ai pleins d’idées déjà (rires).

marie-amelie-dans-un-vertige-cover

L’album Dans un vertige est toujours dans les bacs. Nous ne manquerons pas de vous tenir informés des dates de la tournée de Marie-Amélie dès que celles-ci seront connues. Le Mediateaseur remercie encore une fois cette artiste pour sa gentillesse et le temps qu’elle nous a accordé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *