Interview : Sorel

sorel-interview-mediateaseur-home

Nous vous l’annoncions ici, le chanteur Sorel vient de sortir dans les bacs son second album S. Il est donc enfin disponible en physique après une longue période en digital.

Afin de pouvoir discuter de cette sortie, de sa manière de travailler et de l’avenir de l’album, Sorel nous a très gentiment accordé une interview. Un entretien dans lequel il nous fait part notamment de sa petite crainte à la sortie de l’album.

Bonne lecture.

 

***** 

 

Bonjour Sorel,

Après plusieurs mois d’attente, ton nouvel album S est enfin disponible dans les bacs, comment te sens-tu ?

Mon sentiment est partagé entre l’appréhension que ce disque ne trouve pas son public et l’espoir que la rue l’écoute, en parle, se l’approprie.

Peux-tu nous dire un peu pourquoi ce si grand décalage de sortie ou c’est un sujet qui « fâche » ?

Ah ah oui c’est LE sujet qui fâche ! Aujourd’hui le monde marche sur la tête, l’industrie du disque n’échappe pas à la règle…

De quelle manière as-tu travaillé ton album et plus particulièrement tes chansons ?

J’avais préparé chez moi les arrangements, les compositions, les textes pendant 2 ans… Ensuite je suis allé chez Francis Cabrel et j’ai travaillé côte à côte sur la base de ces arrangements avec Michel Françoise, le réalisateur de l’album. J’avais à cœur de garder l’aspect brut émotionnel que j’avais réussi à capter seul chez moi.

L’amour est très souvent au centre de tes textes, c’est un sujet qui t’inspire à ce point ?

Oui l’amour c’est LE sujet. L’amour c’est ma passion, mon moteur. Dans cet album, il est traité de façon assez mélancolique sauf sur des chansons comme CHANTE-MOI ou On se croise tous les jours. Où là, la mélancolie fait place à l’allégresse adolescente !! L’émoi amoureux !!!

Le côté chanteur romantique que l’on peut te donner te convient ou ça te gène ?

Cela me gêne parfois car c’est réducteur, je ne suis pas un chanteur à minettes. J’espère que le temps me donnera raison.

Tu vas parcourir certaines FNAC prochainement pour une série de show case, c’est très important pour toi cette rencontre directe avec le public ?

La rencontre avec le public c’est le saut dans le vide. Le moment où tu peux t’envoler ou te crasher. Mais d’une manière générale ma relation avec le public est très bonne. J’ai l’impression qu’ils ressentent ce que j’essaye de leur transmettre… Et puis les chansons sont là pour faire leur travail, les faire fredonner avec moi.

Il est prévu à l’avenir de défendre cet album sur scène lors d’une tournée ?

Oui la tournée est en train de se monter. Il y a déjà 3 ou 4 dates… J’en espère bien d’autres…

sorel-s-cover

Le Mediateaseur remercie encore Sorel de nous avoir accordé ce petit entretien. Nous espérons vous avoir donné envie de découvrir son univers si ce n’est pas encore fait. L’album S est disponible dans les bacs depuis quelques jours, n’hésitez pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *