Interview : Tom Frager

En septembre dernier, nous vous proposions de découvrir ici le single Nouvelle vie de Tom Frager.

Ce premier titre est annonciateur d’un nouvel album qui sortira dans les mois à venir, et nous avons eu le plaisir de rencontrer le chanteur il y a quelques semaines afin de discuter avec lui de l’opus à venir. Avec une grande gentillesse et disponibilité, Tom nous a parlé de l’avancement du projet et de ce que l’on pourra y entendre.

Bonne lecture.

 

***** 

 

Bonjour Tom,

On se rencontre pour parler de ton nouvel album à venir. Est-ce que tu peux déjà nous dire où il en est ?

Il est terminé depuis hier soir. Ca faisait 1 an que je travaillais dessus et je suis super content du résultat, que ce soit en terme d’écriture, de production, d’arrangements, on a vraiment passé un cap. Ca a été beaucoup de travail mais c’était important pour moi d’aller au bout artistiquement. Et du coup j’ai hâte de le proposer au public et j’espère que ça plaira. Ca me plaît à moi c’est déjà pas mal (rires).

1 an de travail, ça veut donc dire que tu étais déjà dessus durant la tournée de l’album précédent ?

J’ai enchaîné. En fait, j’ai terminé la tournée 2010 en septembre dernier après plus de 90 concerts, et j’ai enchaîné sans faire de pause sur la pré-prod du nouvel album à savoir les maquettes etc. J’ai pris une petite pause de 3 semaines cet hiver pour aller voir la famille en Guadeloupe et après je m’y suis replongé direct dedans. Il est donc terminé là, en septembre 2011, donc ça fait un an.

Tu es dans quel état esprit aujourd’hui en attendant la sortie ?

Super impatient car je sais qu’on a vraiment bien bossé. Il y a plus de maturité sur l’album et on a fait ce qu’il faut pour que ça sonne costaud. J’ai très hâte que ça sorte et qu’on puisse les présenter sur scène.

Tu as encore écris et composé toi-même tous les morceaux ?

J’écris et je compose tout seul, oui. Après je paufine les arrangements avec le groupe qui m’accompagne qui s’appelle Gwayav. C’est le même depuis 8 ans donc ils me connaissent très bien et ils savent bien où je veux aller artistiquement. Et par contre je pars toujours de la musique et ensuite viennent les textes. C’est une manière pour moi de privilégier les mélodies et de ne pas imposer le texte à la musique.

Justement niveau texte, comment te vient l’inspiration en général ?

Les sujets viennent assez spontanément, ce qui fait que j’écris toujours plus de chansons que ce qu’il en reste à la fin. J’essaye de rassembler les thèmes entre eux après pour qu’il y ait une cohérence. L’inspiration vient tous les jours et tout le temps, j’ai toujours mon dictaphone avec moi et j’ai envie d’écrire aussi bien sur des sujets qui parlent à tout le monde comme l’amour, l’amitié que de ma dernière paire de chaussures (rires).

Tu as produit toi-même cet album, c’était une envie ? Un besoin ?

J’ai l’impression que la musique, ça vient tellement des tripes que j’avais envie de proposer du « fait maison ». J’aime la musique artisanale, car si c’est trop produit, je trouve que ça enlève du charme. C’est un vrai choix de travailler avec les musiciens qui m’entourent et de ne pas travailler avec un super réalisateur mondialement réputé qui a fait tous les autres albums. Je ne doute pas du travail des réalisateurs mais c’était pour mon petit côté authentique.

Un premier single intitulé Nouvelle vie est déjà disponible, est-ce qu’il est représentatif de ce qu’on va trouver sur l’album ?

Non, ou alors juste un peu. Il y a toujours une base de reggae mais l’album, j’ai envie de dire qu’il va être plus « poussiéreux ». Il y a pas mal d’arrangements de cuivre, quand j’ai fait du reggae, j’en ai vraiment fait à l’africaine, chose que je n’ai pas forcément faite sur l’album précédent. Il y a beaucoup de styles différents qui vont se côtoyer, là aussi c’est une envie de ne pas m’installer dans un genre musical. On passe du reggae à une ballade folk, à un morceau rock avec des guitares saturées. Ca se rapproche plus de la scène.

Tu y as pensé à la scène en travaillant les morceaux ?

J’y ai un peu pensé car on a fait des enregistrements en live. Ca donne une vraie dynamique par rapport à quand on enregistre les uns après les autres. Il y a plus de morceaux adaptés au live et il faut souligner aussi que l’album est plus festif que le précédent.

tom-frager-nouvelle-vie-cover

Le Mediateaseur remercie une fois de plus Tom Frager pour sa spontanéité et son sourire. Nous espérons avoir réussi à vous donner envie de découvrir l’album dont nous vous reparlerons bien évidemment quand il y aura plus d’informations ou un prochain extrait. Si vous voulez continuer à suivre son actualité, vous pouvez le rejoindre sur son Facebook ici ou sur son site officiel ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *