Interview : Moongaï

moongai-interview-mediateaseur-home

Nous vous avons proposé d’écouter ici un extrait du premier EP de Moongaï qui est sorti il y a quelques jours maintenant et qui a pour titre Cryptogénique.

J’ai eu l’occasion de m’entretenir depuis avec Eva, la partie féminine du duo, afin de mieux connaître Moongaï et de parler de l’EP et de l’album à venir.

Un entretien à lire sous le bonjour en vidéo.

 

 

*****

 

Bonjour Eva,

Votre EP Cryptogénique vient de sortir, pour commencer, peux-tu nous dire si tu es contente de l’accueil ?

Oui,  on a de super retour et c’est chouette après une longue période studio de pouvoir lâcher le bébé, et de voir comment les gens se l’accaparent.

Cet EP annonce un album prévu pour septembre, où en est-il aujourd’hui ?

Il est fini. En fait l’EP est extrait de l’album qui s’appellera CosmoFamille.

Est-ce qu’il sera dans la même veine que les titres que l’on peut déjà écouter ?

Il y aura d’autres surprises évidemment, mais on va dire que la dualité qui existe un peu sur l’EP entre le côté mélancolique et un peu drôle, est à l’image de l’ensemble du disque.

Ce qui me plaît chez vous, ce que au fait de l’électro pop mais en français, était-ce un choix dès le début ?

En fait, on vient de l’anglais avec Greg. Quand on s’est rencontré on avait un groupe de trip hop en anglais  avec lequel nous sommes allés jouer à l’étranger. Nous avions donc des retours directs du public qui comprenait vraiment les paroles et ça faisait du bien. Je trouve ça très plaisant de pouvoir échanger avec le public sur les textes. Le désir de passer en français est un peu venu de la, et nous avons fondé Moongaï quelque temps après.

Avez-vous des personnes, qui vous influencent ou qui vous ont donné envie de faire de la musique ?

Tous les jours avec Greg on se nourrit de nouveauté, globalement de pop-Indie et de musique électronique.  Les artistes qui nous inspirent sont des gens qui ont une liberté et une authenticité dans leurs propos.

Est ce que vous pouvez nous dire un petit peu comment vous créez vos chansons à deux ?

On travail beaucoup en piano voix, car en plus du studio nous avons un piano chez nous donc on peut y jouer jour et nuit. Après, il y a une élaboration plus méticuleuse, plus longue qui va se faire dans un second temps dans notre studio.  Pour les textes, je ne me suis jamais dit tiens je vais parler de tel ou tel sujet, il y avait toujours un premier élan assez instinctif puis dans un second temps un travail un peu plus long dessus.

J’imagine que maintenant vous êtes assez impatient de la sortie de l’album en lui-même ?

Assez oui.  Nous sommes très impatients de savoir si cela peut parler à des gens et s’il y a des gens qui ont détesté (rires). La meilleure figuration est sans doute que les deux se produisent, je trouve ça plus intéressant quand un propos ne laisse pas indifférent que ce soit dans un sens ou dans l’autre.

Quel va être votre programme d’ici la sortie ?

Un peu trop beau, les Francofolies le 16 juillet,  donc ça, ça va être sympa. Il y a d’autres projets  aussi sur lesquels nous allons retravailler, comme de l’écriture pour le théâtre. Moi je refais aussi une semaine avec les C2C cet été. On ne va pas s’ennuyer (rires).

Vous pensez déjà la scène au moment de la création ?

Non, ça vient vraiment après. Le studio, pour moi, c’est  vraiment un temps d’introspection et nous n’étions pas encore à nous projeter en live. Nous avons vraiment pris un temps ensuite en résidence pour les adapter pour la scène  et les faire jouer par l’équipe qui nous accompagne et qui nous est très cher.

Et à quoi ressemble Moongaï sur scène ?

Les gens nous renvoient souvent l’idée qu’il y a une énergie assez rock sur scène et les morceaux sont adaptés. Sur l’EP et l’album, il y a des cordes et les cuivres, il n’y a pas tout ça sur scène. Il n’y a que basse, batterie, machines, clavier et guitare donc on a vraiment adapté pour l’effectif qui est là avec nous.  Je pense qu’il y a une brutalité plus grande que sur l’album.

Et pour terminer que vous souhaitez pour la suite ?

Et bien de tourner, de rencontrer de plus en plus de public et d’auditeurs.

cryptongenique-cover

Merci à Moongaï de s’être arreté sur Le Mediateaseur.

L’EP Cryptogénique est déjà disponible et nous vous reparlerons de l’album à sa sortie à la rentrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *