Interview : Jean-Marc Krings

jean-marc-krings-interview-mediateaseur-home

Il y a quelques jours nous présentions ici notre chronique du tome 1 de la BD Agence Quanta de Jean-Marc Krings parue aux Editions Vents d’Ouest.

Suite à cela, nous avions l’envie de poser des questions au créateur auxquelles il a accepté de répondre avec une grande gentillesse.

Un entretien très intéressant à découvrir ci-dessous

Bonne lecture,

  

 

 *****

 

 

Bonjour Jean-Marc,

Tu es le créateur de la BD Agence Quanta dont le tome 1 vient de paraître, pour débuter, est-tu content de son accueil ?

Hé bien, l’accueil réservé à ce premier tome de Agence Quanta est très encourageant ! Il n’y a qu’à voir les critiques sur les sites BD officiel : elles sont excellentes…et cela fait vraiment plaisir ! Je dois dire que c’est pour moi, un  soulagement : j’étais stressé, angoissé même à l’idée que les lecteurs trouvent ce premier album, très mauvais! Heureusement, ce n’est pas le cas …OUF ! Bien sûr, il est encore trop tôt pour parler du résultat des ventes, mais… mon principal souci était surtout de ne pas décevoir le public avec ce premier album en solo

Les retours presse et public, est-ce quelque chose auquel tu fais attention en général ?

Oui, je suis très attentif aux réactions du public…pourquoi ?! C’est simple : avant mon éditeur, mon VRAI patron, c’est les lecteurs !…S’ils ne sont pas satisfaits, bonjour l’angoisse ! Je prends souvent « la température » auprès des lecteurs, via Facebook où je suis très actif ; j’aime beaucoup discuter avec les lecteurs et les professionnels pour avoir leurs premières réactions sur un album, et ce, bien avant sa parution… C’est une façon pour moi, de me rassurer dans un premier temps, mais aussi de garder le contact avec ceux qui me lisent.

Dans cette BD on parle de voyage dans le temps et dans l’espace, comment est venue l’idée de base ?

Soyons franc, le thème du voyage dans le temps n’a rien d’original en soit !…C’est même devenu un « genre » à part entière dans la littérature, le cinéma et la BD… En fait… Dans ce récit, le voyage dans le temps n’est qu’un prétexte ! Ce n’est pas ça, le VRAI sujet de la série… ce qui en est le moteur; c’est l’excès de loisirs pris au détriment des autres et de l’environnement ! L’égoïsme poussé à son paroxysme! Le fait que les vacanciers voyagent dans le temps accentue le récit en y apportant un coté « sensationnel » !!! Les « chronovores », surnom donné aux voyageur temporels, se moquent complètement de l’impact qu’auront leurs « visites » sur l’espace et le temps…ils n’ont aucun respect pour les lieux et les époques visitées ; ce qui les intéresse c’est de s’amuser, c’est tout ! IONA est la principale victime de cette agence de voyage d’élite, puisqu’elle est le « véhicule »…la « machine à remonter le temps » vivante qu’empruntent les vacanciers pour voyager. Au fil du récit, notamment dans le tome 2 ( à paraître le 21 Mai 2014) le lecteur va s’en rendre compte…et le tome 3, qui est à l’écriture accentue encore davantage le désarroi de IONA qui est à la recherche de sa véritable identité…. L’idée d’un tel sujet m’est venue suite à des articles de presses que j’ai lu sur l’industrie des loisirs…à propos de ces gens blasés en quête d’absolu qui s’offrent des voyages hors de prix et vont même parfois jusqu’à risquer leurs vie pour « vivre quelque chose de sensationnel » Par exemple, il existe des « agences de voyages » qui proposent à de riches voyageurs en quête d’adrénaline de visiter la ville fantôme de Pripiat et d’approcher à 300 mètres du réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl !!! Morbide, non ?!?… Une autre agence de voyage propose des « vacances à vos risques et périls » en Corée du Nord… Et que dire du « tourisme spatial »…Les vols suborbitaux proposés par la société Virgin Galactic ?!…Des séjours à 38.000.000 de dollars à bord de la station orbital ISS ?!?… C’est pour moi un sujet de scénario en or ! Surtout en poussant cela à son paroxysme par le choix des « vacances dans le temps ».

Tu changes de style au fil de tes créations, c’est quelque chose que tu aimes pouvoir faire avec ce métier ?

Je cherche avant tout à m’améliorer et à progresser…et cela passe forcément par ; un changement de style graphique. Je suis toujours à la recherche du moyen d’être meilleur à chaque album. J’espère y parvenir…Nos amis lecteurs jugeront.

Pour développer cette histoire as-tu fait des recherches en physique ou des choses comme ça ?

Oui, j’ai fait pas mal de recherches sur les théories du voyage dans le temps. Je me suis plus particulièrement inspiré des théories de physique quantique que développe Stephen Hawkins dans ses ouvrages notamment lorsqu’il parle des « trou de ver » et du « pont d’Einstein-Rosen ». C’est d’ailleurs pour cette raison précise que cette série se nomme « QUANTA »…la possibilité de voyager dans le temps passe inéluctablement par la physique quantique

Iona, le personnage principal, est une fille assez sexy qui fait tourner des têtes, as-tu trouvé le physique de ce personnage facilement ?

Ho que non !!! Il m’a fallu des heures et des heures de travail pour trouver  «  LA »  IONA que je voulais. Pour ce faire, je me suis largement inspiré de Halle Berry et de la chanteuse Beyoncé.

Il y a des références à l’actualité, notamment une qui concerne la politique, c’était une idée voulue dès le départ ? Ces petits clins d’œil, est-ce quelque chose qu’on pourra retrouver au fil des tomes ?

Tout à fait…vu que IONA navigue dans les hautes sphères de notre société : la clientèle de l’Agence Quanta est très Jet Set…il m’a semblé naturel que l’héroïne croise de temps en temps l’un ou l’autre personnage connu…au plus grand amusement des lecteurs, d’ailleurs ! C’est une « manie » que je compte continuer à exploiter dans les tomes 3 et 4…

En parlant de suite, as-tu déjà débuté le travail sur le tome 2, et si oui, pourrais-tu nous donner une petite information sur l’histoire ?

J’en suis BIEN plus loin que cela ! Le tome 2 est déjà fini et livré à l’éditeur ! Il sortira en librairie le 21 Mai 2014… Ce tome 2 va évidemment se passer principalement sur l’île de Sebesi , au large du Krakatoa, en 1883…mais on fera aussi la connaissance de nouveaux personnages : L’inquiétant Colonel Aaron Goldshmidt de la CIA et son acolyte le jeune Robin Kraft qui ont découvert que « quelqu’un » voyageait dans le temps impunément et qui se sont mis à la poursuite de IONA… Quant au tome 3 & 4 : ils sont actuellement à l’écriture…je viens de fournir aux Editions Vents d’Ouest, le synopsis complet du tome 3 : mon éditeur adore ! Le scénario est encore plus dense et prenant que dans les deux épisodes précédents… Mais je ne vous en dis pas plus ! hehehe !

agence-quanta-tome-1-cover

Le Mediateaseur remercie Jean-Marc Krings pour sa simplicité et sa réactivité. Le tome 1 de Agence Quanta est toujours dans les bacs, nous espérons vous avoir donné envie de le feuilleter.

Nous attendons avec impatience le tome 2 et en parlerons sur le site dès sa sortie.

Agence Quanta Tome 1 Les Chronophages de Jean-Marc Krings, Editions Vents d’Ouest, 48 pages, 11,50€.