Interview : Sasha

sasha-alive-home

Nous mettions ici en avant la jeune et prometteuse Sasha avec son single Alive.

Aujourd’hui, nous vous proposons son interview dans laquelle nous revenons sur ce titre et son parcours, histoire que vous la connaissiez un peu plus.

Nous espérons que cela vous plaira.

 

*****

 

 

Bonjour Sasha,

Tu es dans l’actualité musicale avec ton single Alive qui reçoit un bon accueil, j’imagine que tu es contente ?

Ah oui. Honnêtement je ne m’attendais pas à avoir autant de retours positifs. Cela faisait 1 an et demi que je n’avais rien posté sur ma page, donc quand j’ai mis le clip et que j’ai reçu de nombreux messages de soutien et des partages, j’ai vraiment été très contente et surprise.

Pour celles et ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu nous faire un petit résumé de ton parcours jusqu’ici ?

J’ai découvert à 12 ans que la musique me plaisait beaucoup. Quelques années plus tard, je me suis inscrite à un concours sur Facebook que j’ai gagné, et à partir de ça, j’ai mis des vidéos sur youtube filmées par mes copines et c’est parti très vite. J’ai été contactée pour des concours télé où je n’ai pas été prise, mais ça m’a fait une expérience en plus. 2 ans après, j’ai fait un autre concours où l’un des jurés était Jérome Sebag qui est aujourd’hui mon compositeur et réalisateur. C’est cette rencontre qui m’a fait réaliser mon premier single et grâce à lui que j’ai rencontré mon autre compositeur et réalisateur Nicolas Lecomte, et on a un lien très familial. C’est un plaisir de travailler avec eux. Puis l’EP de 4 titres a été présenté et on a signé avec Capitol, c’est quelque chose de fou.

Peut-on évoquer les concours télé dont tu parles ?

Oui, je n’ai pas été prise à The Voice notamment, et quand on me l’a annoncé j’étais au bout de ma vie (rires). Je voulais arrêter la musique car pour moi c’était ma seule chance de pouvoir me produire en live et montrer ce que j’aime faire au grand public. C’était douloureux pour moi mais j’ai eu ma famille et mes amis pour me soutenir et me dire que j’aurais une autre chance. Ce jour est arrivé.

Tu nous parles aussi de tes compositeurs, est-ce toi qui écris tes textes ?

Je n’écris pas mes textes mais je donne mes premières directions, et après ils écrivent pour moi. Ensuite, je leur dis ce que j’aime ou pas. Je pense être trop jeune et ne pas avoir assez d’expériences pour pouvoir écrire mes propres chansons.

Ce single est accompagné d’un clip très sympathique, t’es-tu impliquée dans le processus créatif ?

Malheureusement non, mais je suis hyper contente du résultat. J’ai reçu le synopsis par mail et le réalisateur a complétement compris ce qu’on voulait faire passer au public. Moi, j’ai filmé ma partie sur les toits de Paris, c’était un moment magique avec un lieu magnifique. Et la partie avec les acteurs a été filmée à Los Angeles, donc je n’ai pas pu les rencontrer.

On imagine que ce titre va amener un album, si oui, est-il est en création ?

J’espère oui. Il est en préparation, mais il n’y a vraiment pas de date de sortie, on se concentre à 100% sur ce single pour bien le faire connaître et fidéliser le public. Après on verra pour faire l’album.

Il sera dans la même veine qu’Alive ?

Il y a un peu de tout, avec un fil conducteur entre les chansons. Il y aura des morceaux plus rythmés et des ballades, on va essayer de toucher le plus grand nombre de personnes.

sasha-alive-illustration

Nous remercions Sasha de nous avoir accordé un peu de son temps. C’était un plaisir de discuter musique avec une artiste aussi mature pour son âge.

Et pour finir, nous vous invitions à découvrir ci-dessous une version acoustique d’Alive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *