Geek I Jeux vidéo I Multimédia I Gamer

Pourquoi est-ce qu’il y a beaucoup de jeux free-to-play ?

free to play

Longtemps, le jeu vidéo est resté payant et disponible uniquement via un objet physique (CD-Rom pour l’ordinateur, cartouches ou disques pour les consoles de jeu). Mais ces dernières années, les codes de l’industrie du gaming ont été bousculés avec l’apparition de la gratuité pour certains jeux. Ils ont été appelés « free-to-play ». Accessibles, faciles à jouer et disponibles en un clin d’œil, ils ont révolutionné la pratique du jeu vidéo et attiré beaucoup plus de gamers sur les plateformes de jeu. Pour bien comprendre ce phénomène et le succès des jeux free-to-play, lisez cet article !

Jeu free-to-play, c’est quoi ?

Le jeu free-to-play est tout simplement un jeu accessible en ligne et gratuit. Apparu avec il y a une dizaine d’années avec la généralisation des smartphones et de l’accès à internet, ce type de jeu repose sur des principes très simples. Le jeu est disponible gratuitement et sans contrepartie mais l’éditeur mise sur des options payantes à l’intérieur du jeu pour assurer son modèle économique. Ainsi, certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles avec la version gratuite. Par exemple, des tenues pour un personnage, des bonus cachés, des voitures dans un jeu de course, etc. Le joueur qui veut aller plus loin dans le jeu, peut se procurer de la monnaie virtuelle qui va lui permettre de débloquer des options à l’intérieur du jeu. 

Faciles à installer et utiliser

Les jeux free-to-play sont parfaits pour les utilisateurs car ils sont très faciles à installer. Il suffit d’un simple navigateur web pour pouvoir y jouer. Les gamers réguliers et moins réguliers ont donc été très attirés par cette accessibilité. De nombreux éditeurs de jeux vidéo ont développé des gammes élargies de jeux free-to-play pour contenter tous les publics. C’est le cas, par exemple, de Plarium, dont le catalogue est doté de nombreux jeux sur navigateur. Le but recherché par les éditeurs de jeux vidéo en ligne est d’attirer une grande communauté en proposant des thèmes variés. Ainsi, toutes les catégories d’âge et toutes les cultures peuvent trouver leur bonheur.

Jeu free to play

Les gamers en raffolent

Les casual gamers ont été les premiers à être séduits par l’offre des éditeurs de jeux vidéo free-to-play. En d’autres termes, il s’agit des joueurs les moins réguliers, ceux qui, par exemple, ne possédaient pas forcément de console de jeu avant l’arrivée des smartphones. Ces joueurs ont commencé à jouer grâce à leur téléphone mobile qui leur a donné un accès simple au gaming. Les jeux free-to-play ont grandement contribué à l’augmentation du nombre de joueurs dans le monde. Les chiffres montrent d’ailleurs que l’industrie du gaming profite chaque année un peu plus de cet attrait : plus de 40 % de la population mondiale (3,2 milliards de personnes) jouerait aux jeux vidéo en 2022. En France, le chiffre d’affaires total pour 2021 de l’industrie du gaming s’est élevé à 5,6 milliards d’euros, soit une hausse de 1,6 % par rapport à l’année 2020, qui avait déjà été exceptionnelle. Une tendance qui devrait encore s’accentuer au cours des prochaines années.

Les marques ont trouvé un modèle économique

Le succès du gaming et de ces jeux free-to-play en particulier repose sur plusieurs critères. Comme les joueurs en raffolent, les éditeurs de jeux vidéo ont continué à étoffer leur offre en proposant régulièrement nouveautés et innovations. Certains éditeurs misent exclusivement sur ces jeux car ils y trouvent un modèle économique pérenne. Les autres éditeurs qui fonctionnaient sur la version traditionnelle du jeu payant, n’étaient pas habitué à un tel modèle. Certains ont décidé d’accorder un budget au développement de ces jeux afin d’eux aussi prendre le créneau du free-to-play.

Les joueurs aiment débloquer les options payantes pour réussir à aller plus loin dans le jeu. Comme les jeux développés sont généralement appréciés, les utilisateurs sont prêts à payer un peu pour progresser. Et au final, les options payantes vont généralement être plus économiques que l’achat d’un jeu « classique » payant.

Plus de visibilité pour les marques

Grâce au succès du gaming, les marques se sont tournées vers ces jeux free-to-play. De plus en plus de grands noms de la mode ou du luxe sont par exemple arrivées dans le monde du jeu vidéo. Se servant de ce support comme d’un nouvel outil de communication, ces marques intègrent des produits de leurs collections dans les jeux. Dans le cas de la mode, cela peut être un accessoire ou un vêtement destinés à embellir un personnage. Les utilisateurs sont généralement heureux de pouvoir bénéficier de ce type d’option, cela rend le jeu plus attrayant.

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

À lire aussi