Formation I Emploi I Enseignement

Les démarches pour devenir livreur Uber Eats en scooter en auto-entrepreneur

livreur Uber Eats

Si le Covid 19 aura eu nombre d’impacts négatifs sur notre mode de vie, il aura aussi eu des conséquences plus inattendues sur le monde du travail. En effet, les restrictions de déplacement, la fermeture des lieux de rencontre et l’impossibilité pour de nombreux commerçants d’exercer leur activité a obligé à une remise en cause profonde de nos habitudes de consommateur. Le numérique s’est donc affirmé comme une solution plus sûre pour continuer à vivre, bouleversant le monde du travail et ses opportunités. À tel point qu’aujourd’hui, beaucoup souhaitent devenir livreur Uber Eats en scooter pour surfer sur la vague de ces nouveaux services, devenus en quelques mois complètement indispensables à la société. Voici donc pourquoi se lancer et comment procéder.

Pourquoi devenir livreur Uber Eats ?

Avant même la pandémie, on pouvait déjà constater l’augmentation du nombre de coursiers dans les rues de nos cités. S’insérant avec courage et panache dans le trafic, ils portaient déjà des repas, et bien d’autres choses encore, d’un bout à l’autre de la ville, dans des temps records. Mais la propagation du Covid 19 a largement accéléré la tendance, au point qu’aujourd’hui, le service de livraison est devenu incontournable et parfaitement intégré au fonctionnement de notre monde toujours plus numérisé.

La livraison de repas à domicile ou au bureau a permis aux restaurateurs de survivre à la pandémie et à ses restrictions, mais elle a aussi ouvert un nouveau terrain d’opportunités à plus long terme. Pour les restaurateurs, ce type de service permet d’augmenter le nombre de leurs clients sans aucune contrainte d’espace tandis que pour les consommateurs, la livraison constitue un moyen de manger ce qu’ils veulent où ils veulent, sans plus d’effort qu’un simple pianotage sur leur smartphone. Devenir livreur uber eats en scooter, c’est donc profiter d’un marché aux opportunités infinies et à la croissance assurée pour de nombreuses années.

Qui sont ceux qui peuvent tirer parti du succès des plateformes de livraison de repas à domicile ?

En outre, le modèle de travail proposé par les plateformes qui œuvrent dans l’univers de la livraison a renversé les codes du travail. Ici, il n’existe aucune contrainte horaire. Chaque travailleur est libre de se connecter à la plateforme de son choix et dans les plages horaires qui lui conviennent. Il peut également choisir de ne travailler qu’à certaines périodes de l’année si sa situation personnelle le lui permet. Ces caractéristiques font du métier de livreur à vélo ou en scooter un choix de carrière très satisfaisant pour tous ceux qui souhaitent se constituer un complément de revenu.

On pense aussi à tous les étudiants, pour qui le temps se partage entre les études, la socialisation et le travail. C’est également un bon moyen de collecter un peu d’argent lorsque l’on travaille en tant que saisonnier pendant les périodes creuses. De nombreux individus qui travaillent par ailleurs à temps partiel souhaitent aussi devenir livreur Uber Eats en scooter pour arrondir leurs fins de mois lorsqu’ils ne sont pas sollicités. Enfin, de manière générale, le métier est aussi parfaitement adapté à ceux qui préfèrent garder du temps pour eux plutôt que de se consacrer pleinement à un emploi salarié classique, chronophage et peu rémunérateur.

Les prérequis pour devenir livreur Uber Eats en scooter

La plupart des coursiers qui travaillent avec Uber Eats, Amazon, Deliveroo et consorts utilisent leur vélo pour exercer. Certains choisissent le vélo standard, tandis que d’autres lui préfèrent le vélo à assistance électrique. Mais il faut savoir qu’il est tout à fait possible de devenir livreur Uber Eats en utilisant un véhicule motorisé. Les scooters bien sûr, mais aussi les scooters électriques et même les voitures dans certains cas ! Cependant, cela impliquera nécessairement certains prérequis supplémentaires.

Pour devenir livreur Uber Eats en scooter, il faudra obligatoirement pouvoir prétendre à rouler sur la chaussée avec les autorisations nécessaires. Il faudra donc être en mesure de présenter les documents du véhicule, assurance et carte grise notamment, et être titulaire d’un permis de conduire le cas échéant, par exemple si vous utilisez un scooter 125 cm3. Par ailleurs, il est indispensable de disposer d’une capacité de transport de marchandises, délivrée par des organismes agréés suite à une formation de 105 heures, elle-même sanctionnée par un examen final. Assurez-vous également que la ville dans laquelle vous souhaitez exercer autorise ce genre de pratique, car ce n’est pas toujours le cas.

devenir livreur Uber Eats en scooter

L’importance du choix du statut juridique quand on lance son entreprise

Si vous disposez de tous ces prérequis, vous pouvez devenir livreur Uber Eats en scooter en vous inscrivant sur la plateforme de l’enseigne. On vous demandera de remplir un formulaire, précisant notamment vos noms, prénom, adresse, mail et numéro de téléphone. Il vous faudra ensuite fournir certains documents, notamment une photo d’identité et une pièce d’identité. Surtout, on vous demandera de transmettre une preuve de la création de votre entreprise, comme un extrait Kbis. C’est la spécificité du modèle des plateformes en ligne qui ne travaillent qu’avec des livreurs entrepreneurs.

Vous devrez donc nécessairement procéder à la création de votre entreprise avant de pouvoir exercer le métier de coursier. Ceci implique de choisir une forme juridique pour votre entreprise parmi les nombreux disponibles. Pour les non-initiés, ceci peut générer quelque stress. Sachez que vous pouvez vous tourner ces plateformes juridiques en ligne, spécialiste de l’accompagnement des entrepreneurs, qui vous aideront non seulement à trouver le statut idéal pour vous, mais qui pourront également vous simplifier les démarches pour en jouir. Et créer sa micro entreprise est bien souvent le meilleur moyen de se lancer.

Pourquoi et comment devenir auto-entrepreneur quand on veut devenir livreur Uber Eats en scooter ?

La micro entreprise, parfois encore appelée auto-entreprise, est une forme juridique qui a été créée pour simplifier l’accès au monde de l’entrepreneuriat. Les démarches sont donc largement simplifiées par rapport à toutes les autres formes juridiques de sociétés françaises. D’abord, toute personne physique peut ouvrir sa micro entreprise, à condition d’être majeur ou au moins mineur émancipé, de ne pas être sous tutelle ou curatelle et de ne pas être condamné à une interdiction de gérer une entreprise.

Par ailleurs, les démarches de création d’une micro entreprise sont très simples. Pour devenir livreur Uber Eats en scooter, il suffit de remplir le formulaire P0 en ligne puis se transmette votre dossier au Centre de Formalités des Entreprises dont vous dépendez, accompagné d’une copie de votre carte d’identité, d’une attestation de domicile et d’une déclaration de non-condamnation. Ajoutez les éventuels documents annexes, comme la capacité de transport de marchandises, et vous voilà prêt pour exercer votre activité !

Se faire accompagner pour mieux développer sa micro entreprise de livraison

Sachez en outre que vous pouvez choisir de vous faire accompagner par des experts juridiques pour devenir auto-entrepreneur plus facilement encore. On conseille les plateformes en lignes plutôt que les avocats ou les notaires, dont les compétences et les services sont équivalents, mais les tarifs largement supérieurs ! Ne rechignez pas à dépenser quelques euros pour lancer votre activité dans les meilleures conditions, d’autant que l’investissement sera largement remboursé grâce aux services rendus.

Ces plateformes pourront en effet vous fournir de précieuses informations pour profiter par exemple d’aides à la création d’entreprise, comme l’ACRE notamment. Véritables partenaires au long cours, ils pourront également vous proposer des pistes pour faire évoluer votre situation professionnelle, peut-être en changeant de statut lorsque vous atteindrez les plafonds de la micro entreprise, c’est tout le mal que l’on vous souhaite !

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like