Auto I Moto I Vélo I Scooter I Véhicules

La conduite supervisée pour passer le Permis B : quel est le prix ?

prix conduite supervisée

La conduite supervisée fait partie des méthodes d’enseignement qui proposent un coût attractif et intéressant. Ce choix vous fait économiser de l’argent tout en bénéficiant d’un cours de conduite satisfaisant. Cette conduite est proche de la conduite accompagnée même si elles sont totalement différentes. 

Qu’est-ce qu’une conduite supervisée ?

La conduite supervisée s’adresse principalement aux jeunes âgés de 18 ans qui sont inscrits dans une auto-école classique. Toutefois, toutes les personnes âgées de 18 ans et plus peuvent en bénéficier. 

Cet apprentissage s’adresse principalement à deux profils de futurs conducteurs : les personnes qui souhaitent perfectionner leurs conduites et ceux qui ont échoué à leur examen de conduite. Les personnes concernées ont le droit de se faire accompagner au cours d’une phase de conduite afin de compléter leur formation. Cet accompagnateur peut être une personne de son entourage ou un proche.

Le coût de la conduite supervisée

Étant donné qu’il s’agit d’un cours de conduite servant essentiellement à renforcer votre conduite, son coût est réduit. Pour cause, ce n’est pas votre auto-école qui facture vos heures de conduite. Le coût principal que génère ce dispositif est relatif à la majoration que l’assureur peut exiger afin de couvrir un éventuel risque relatif à vos leçons de conduite. Le coût de votre conduite peut également inclure l’installation de rétroviseurs latéraux. 

Le coût d’une formation de conduite supervisée est moins élevé par rapport à celui d’une formation à la conduite classique. Une fois que vous avez réussi votre épreuve de conduite, vous ne bénéficiez plus de ce tarif préférentiel même si vous avez 18 ans. 

prix conduite permis B

Les contraintes liées à la conduite supervisée

Lorsque vous effectuez une conduite supervisée, vous devez présenter une photocopie de votre formulaire de demande de permis de conduire. Sinon, il est également possible de présenter un récépissé relatif à cette demande. Vous pouvez aussi présenter une autorisation de votre assureur ou votre livret d’apprentissage. 

Opter pour une conduite supervisée implique de signaler aux autres conducteurs que vous êtes un conducteur en herbe. Aussi, vous devez afficher le disque qui indique que vous êtes en conduite supervisée à l’arrière de votre véhicule. L’installation des rétroviseurs latéraux est également une obligation. 

  • En tant que jeune conducteur, vous êtes dans l’obligation de respecter scrupuleusement les limitations de vitesse et les codes de la route. Ce sont des règles qui s’appliquent aux conducteurs en période probatoire. Lorsque vous êtes dans cette catégorie de conducteur, vous n’avez pas le droit de conduire à l’étranger. 
  • Si votre accompagnateur est testé positif à l’emprise d’un stupéfiant ou à l’alcool, il encourt les mêmes sanctions que celui d’un conducteur de véhicule. C’est-à-dire que les autorités compétentes peuvent lui retirer des points sur son permis ou le lui retirer immédiatement. 

La question de la voiture pour votre conduite supervisée

Ce n’est pas le véhicule de votre auto-école qui sert à la conduite supervisée. Vous êtes responsable du véhicule que vous conduirez tout au long de votre apprentissage. Il peut s’agir du véhicule de votre père, de votre mère ou d’un proche qui doit être assuré à votre nom. 

Le coût de cette assurance est le plus important lorsque vous optez pour une conduite supervisée. Toutefois, son coût n’est pas aussi important comparé à celui d’un cours de conduite traditionnel. Pour bénéficier de cette offre préférentielle, vous devez d’abord réussir votre examen du Code de la route. 

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like