Alimentation I Gastronomie I Alcool

Pourquoi le thé noir a été un ajout important au monde de la gastronomie ?

thé noir

La consommation de thé noir contribue à l’obtention d’un corps sain. Il prévient des maladies tout en améliorant le fonctionnement des organes. Sur le marché, de nombreuses déclinaisons existent. Toutes ont leur particularité, ce qui est très apprécié dans l’univers de la gastronomie. Car oui, le thé est un ingrédient à part entière. Il trouve sa place dans de nombreuses recettes, toutes succulentes les unes que les autres.

Focus sur les variétés de thés noirs

Le thé noir est cultivé dans plusieurs régions du monde. C’est une plante qui dispose d’une multitude de vertus, et ce, qu’elle soit aromatisée ou nature. Vous voulez acheter du thé noir ? En général, on retrouve cinq types de thés noirs à savoir le thé noir fumé, le thé noir de Darjeeling, le thé de Ceylan, le thé noir Assam et enfin, le thé noir Earl Grey.

Tous les thés noirs peuvent être fumés, et ce, quelle que soit leur provenance. On notera cependant que le plus connu demeure le Lapsan Souchong chinois. Ce breuvage est très apprécié dans la cuisine, tout autant que le thé noir Assam. Concernant ce dernier, il est à privilégier pour un petit-déjeuner à l’anglaise. Son côté amer et corsé se marie parfaitement avec le lait. Le tout mélangé donne une boisson réconfortante à souhait.

Quant au thé de Ceylan, c’est un breuvage srilankais qui se décline en thé blanc, vert et noir. Toutefois, le plus connu demeure le thé noir de Ceylan qui laisse un arrière-goût chocolaté à la dégustation. Vous aimez les associations de goûts ? Le thé noir Earl Grey est fait pour vous. On y retrouve différentes sortes de thés ainsi que de la bergamote. Notons que cet ingrédient profère à la boisson une saveur d’agrume, idéale pour réveiller les papilles.

importance thé noir

Le thé noir dans la gastronomie

Le thé noir jouit d’une multitude de goûts. Si certains rappellent la fraîcheur des fruits, d’autres jouissent du goût franc de la terre ou encore de la fumée. Bien utilisé, cet ingrédient peut être une véritable valeur ajoutée dans un plat. Il donne du peps à un chocolat chaud, tout comme il peut relever la saveur d’une sauce ou d’une marinade. Pour profiter de ce délice à l’état naturel, il est donc recommandé de bien le choisir.

Vous aimez la pâtisserie ? Le thé noir est excellent pour agrémenter un cake. A ce titre, il faut qu’il soit présent, sans pour autant ôter la gourmandise à votre préparation. N’oubliez pas qu’il s’agit d’un ingrédient à la saveur intense, qui risque de prendre le dessus s’il est mal dosé. En moyenne, il vous faudra 14 g de thé noir pour 270 g de farine. A vous de rajouter au fur et à mesure et surtout, selon vos goûts.

Le thé noir trouve aussi sa place dans la réalisation de plats salés. On citera par exemple l’œuf marbré au thé noir qui consiste à travailler les œufs avec de la feuille de thé noir, de la canelle, de la badiane, de l’orange et enfin, de la sauce soja. Cette association est originale et surprenante.

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

À lire aussi