fréquence cardiaque

Un cardiofréquencemètre est un appareil qui peut être utilisé pour mesurer la fréquence cardiaque pendant l’exercice, et qui permet également d’évaluer l’efficacité d’une séance d’entraînement. L’article suivant vous aidera à comprendre le fonctionnement d’un moniteur de fréquence cardiaque. Il a été développé par Plessey Semiconductors.

Développée par Plessey Semiconductors, la puce biocapteur Electric Potential Integrated Circuit (EPIC) peut mesurer des changements même infimes dans les champs électriques, en mesurant les signaux bioélectriques tels que l’ECG, l’EMG, l’EOG, et l’EEG.

Le terme « fréquence cardiaque » fait référence au nombre de fois où le cœur bat en une minute. Les facteurs qui peuvent influencer la fréquence cardiaque sont l’âge de la personne, sa forme physique, son niveau d’activité, l’utilisation prolongée de médicaments, la taille du corps, la position du corps (debout ou couchée), etc. La fourchette normale de la fréquence cardiaque au repos, c’est-à-dire la fréquence cardiaque au repos, est de 60 à 100 battements par minute (bpm). Cependant, elle peut varier pour les athlètes bien entraînés, qui peuvent avoir une fréquence cardiaque au repos comprise entre 40 et 60 bpm.

La surveillance de la fréquence cardiaque peut certainement fournir diverses indications sur l’état de votre cœur. L’utilisation d’un moniteur de fréquence cardiaque aide les athlètes et les amateurs de fitness à savoir quand travailler plus fort et quand s’arrêter afin d’éviter que le cœur ne soit trop sollicité. Découvrons comment fonctionne un cardiofréquencemètre.

Comment fonctionnent les moniteurs de fréquence cardiaque

Les moniteurs de fréquence cardiaque comprennent un capteur/émetteur et un récepteur. L’unité de réception peut se présenter sous la forme d’une montre-bracelet ou d’un smartphone. Commençons par les cardiofréquencemètres à sangle thoracique.

Moniteurs à sangle de poitrine

Dans le cas des moniteurs à sangle de poitrine, la sangle doit être portée autour de la poitrine. Lorsque le capteur de la sangle entre en contact direct avec votre poitrine, il lit votre fréquence cardiaque, et les données sont ensuite transmises par un signal radio à l’unité de réception située sur votre poignet. Dans certains moniteurs, vous pouvez entendre la lecture de votre fréquence cardiaque par le biais d’un casque au lieu de la lire sur l’écran de l’unité réceptrice.

Certains des modèles avancés sont dotés de fonctionnalités supplémentaires telles que des capacités de réception GPS. Contrairement aux modèles de base qui peuvent ne pas être en mesure d’empêcher l’interférence avec d’autres cardiofréquencemètres sans fil à proximité, la question de l’interférence est résolue dans les modèles avancés en raison de la soumission de signaux codés. Certains de ces appareils sont dotés d’alarmes qui sonnent lorsque votre fréquence cardiaque est inférieure ou supérieure à votre fréquence cible.

Modèles sans bretelles

Ceux d’entre vous qui n’aiment pas les modèles à sangle de poitrine peuvent opter pour les modèles sans bretelles qui sont facilement disponibles. De nombreuses marques populaires telles que Reebok, Nike, Mio, Polar, etc. proposent des montres équipées de cardiofréquencemètres. Dans les modèles sans bracelet, l’activité électrique du cœur est détectée à partir du poignet par le capteur situé sur la plaque arrière de la montre, et la fréquence cardiaque s’affiche sur l’écran. Certains moniteurs sont dotés de capteurs de doigts, qui s’activent en touchant le capteur du pavé tactile de l’appareil.

Applications de moniteur de fréquence cardiaque

Pour répondre aux besoins des amateurs de fitness et des athlètes, il existe des applications de moniteur de fréquence cardiaque. Ici, l’unité réceptrice est un smartphone. Des applications telles que Cardiio et What’s My Heart Rate surveillent la fréquence cardiaque en détectant les changements mineurs causés par les battements du cœur dans la couleur du visage. La logique derrière ces applications est que plus de sang est pompé dans le visage à chaque battement de cœur, et cette augmentation du volume du sang entraîne une plus grande absorption de la lumière. De ce fait, la lumière est moins réfléchie par le visage. Ces légers changements peuvent être détectés par la caméra. Le risque d’erreur peut être réduit en s’assurant que le téléphone est tenu fermement et que la zone est bien éclairée. Il faut également éviter de bouger la tête. Certaines applis fournissent les relevés de fréquence cardiaque en détectant les pulsations du flux sanguin grâce à un doigt placé au-dessus de l’objectif de l’appareil photo.

Le coût de l’appareil varie, en fonction des fonctionnalités disponibles. Outre l’indication de votre fréquence cardiaque, certains de ces appareils affichent également les éléments suivants :
➞ Heure et date
➞ Durée de l’entraînement
➞ Quantité de calories brûlées
➞ Cumul des calories brûlées sur un certain nombre de séances d’exercice
➞ Fréquence cardiaque maximale et minimale pendant une séance
➞ Fréquence cardiaque d’exercice idéale

moniteur cardiaque

La zone de fréquence cardiaque cible expliquée

En mesurant la fréquence cardiaque pendant une séance d’entraînement, vous pouvez savoir si vous travaillez plus que nécessaire ou si vous devez travailler plus pour atteindre le niveau de forme physique que vous recherchez. Si vous souhaitez surveiller votre fréquence cardiaque, vous devez vous familiariser avec les concepts de fréquence cardiaque maximale et de zone de fréquence cardiaque cible.

➞ Fréquence cardiaque maximale = 220 – Votre âge
➞ La fréquence cardiaque cible permet de juger et de s’entraîner à la bonne intensité afin de tirer le maximum de bénéfices des efforts d’entraînement. Vous auriez également besoin de déterminer la zone de fréquence cardiaque cible.
➞ En cas d’intensité d’exercice légère, la zone de fréquence cardiaque cible est de 40 % à 50 % de la fréquence cardiaque maximale de la personne.
➞ En cas d’intensité d’exercice modérée, la zone de fréquence cardiaque cible est de 50 % à 70 % de la fréquence cardiaque maximale.
➞ En cas d’intensité d’exercice vigoureuse, la zone de fréquence cardiaque cible est de 70 % à 85 % de la fréquence cardiaque maximale.
➞ Pour récolter les fruits de votre entraînement, vous devez vous situer dans la zone de fréquence cardiaque cible de 50 % à 85 % de la fréquence cardiaque maximale. Au début, restez dans la partie inférieure de la zone cardiaque cible, puis développez votre force et allez vers la partie supérieure de 85 %.
➞ Pour calculer la zone cardiaque cible pour un entraînement vigoureux, vous devez calculer la fourchette inférieure et supérieure en multipliant la fréquence cardiaque maximale par 70 % et 85 % respectivement.

Lorsque vous effectuez des entraînements dans votre zone de fréquence cardiaque cible, votre cœur se conditionne et vous obtenez les meilleurs résultats en brûlant des calories et en perdant du poids, sans solliciter votre cœur. Un cardiofréquencemètre peut vous aider à évaluer si vous devez apporter des modifications à votre programme d’entraînement.

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

À lire aussi