adénoïdes

Les adénoïdes sont une partie du système immunitaire qui permet de lutter contre les infections et de tenir à distance les bactéries et les virus. Une intervention chirurgicale rapide pour les retirer est appelée adénoïdectomie. Cet article se penche sur cette intervention chirurgicale.

Les perspectives

Après une adénoïdectomie, la plupart des enfants connaissent :

  • Moins d’infections de l’oreille et de la gorge.
  • Une respiration facile par le nez.

Les adénoïdes sont un petit groupe de ganglions lymphatiques situés dans le cou, qui ne sont présents que chez les enfants. Ils sont présents à la jonction du nez et de la gorge. Ce sont des ganglions lymphatiques qui, pendant l’enfance, sont considérés comme faisant partie du système immunitaire. Ainsi, ils aident à combattre les infections pendant l’enfance.

Les adénoïdes commencent à se développer à la naissance, et à l’âge de 7 ans, commencent à rétrécir, disparaissant presque pendant l’adolescence. Cependant, au fur et à mesure qu’une personne vieillit, il peut y avoir des problèmes comme le gonflement ou l’élargissement qui pourraient conduire à ce qu’une personne n’ait pas d’autre choix que de faire enlever ces adénoïdes. Cette ablation chirurgicale est connue sous le nom d’adénoïdectomie. Cette procédure est normalement pratiquée chez les enfants. Toutefois, une adénoïdectomie n’est pas pratiquée sur un enfant âgé de moins de six ans. En effet, à cet âge, les adénoïdes sont encore considérés comme faisant partie intégrante du système immunitaire. Vous trouverez ci-dessous des détails sur la façon dont les adénoïdes sont enlevés et sur les précautions à prendre après cette opération.

éliminer adénoïdes

Des effets secondaires après la chirurgie ?

Des effets secondaires comme ceux-ci sont cependant minimes, et donc, il ne faut pas s’en inquiéter. La récupération complète se produit en une ou deux semaines environ.

La principale raison pour laquelle l’adénoïdectomie n’est pas une chirurgie très gênante est qu’on considère qu’en vieillissant, surtout dans le cas des adultes, les adénoïdes deviennent des organes vestigiaux. Par conséquent, lorsqu’il y a une poussée des adénoïdes en cas d’infections des voies respiratoires supérieures, on considère que c’est plus une nuisance qu’une aide. En fin de compte, cette procédure chirurgicale est simple et régulière. Veillez à ce que le médecin vous explique en profondeur la procédure avant de l’entreprendre. Parfois (en de rares occasions qui plus est), ce tissu peut repousser ; cependant, la plupart du temps, il ne pose aucun problème.

Disclaimer : Cet article n’a qu’un but informatif et ne doit pas remplacer l’avis d’un médecin professionnel.

Laissez un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.

À lire aussi