Paramédical I Santé I Médecine I Hygiène

Quelle est la durée de sevrage de la nicotine de cigarette?

sevrage nicotine

La nicotine induit un état de dépendance qui rend la période de sevrage particulièrement éprouvante pour les fumeurs. Cette dernière est en effet marquée par la survenue d’un cortège de signes regroupés sous la dénomination de syndrome de manque. Ils finissent toutefois par s’estomper en l’absence de récidive de consommation du tabac, ce qui traduit la fin du sevrage de la nicotine de cigarette. Mais combien de temps ce processus dure-t-il ?

Combien de temps dure le sevrage de la nicotine de cigarette ?

Il n’existe pas de durée fixe pour le sevrage de la nicotine de cigarette. Alors que certaines personnes arrivent à s’affranchir de la consommation du tabac au bout d’un mois, d’autres ne réussissent l’exploit qu’au bout d’un an, parfois sans le vouloir. Il va s’en dire que la volonté d’arrêter de fumer ne suffit pas pour un sevrage rapide. En effet, d’autres facteurs entrent également en jeu. Le niveau de dépendance en constitue le principal.

Ainsi, de deux sujets en proie au tabagisme, le moins accoutumant es celui qui a le plus de chances d’être sevré plus rapidement. Le niveau de dépendance s’estime grâce au test de Fagestrom. La méthode utilisée influe également. A titre illustratif, un sujet qui se fait aiguiller par un spécialiste réussit plus rapidement son sevrage qu’un autre qui n’y a pas recours. Il est également démontré que le recours aux substituts nicotiniques raccourcit la période de sevrage.

Enfin, un épisode antérieur qui s’est soldé par un échec constitue un facteur de rallonge. Il importe donc de suivre une bonne démarche de sevrage comme celle présentée sur le site https://www.stop-cigarette.org lorsque l’on décide d’arrêter de fumer.

nicotine cigarette

Comment se passe la période de sevrage de la nicotine ?

Le sevrage est le processus par lequel une personne dépendante à la nicotine s’affranchit du besoin impérieux de consommer du tabac. Il est principalement caractérisé par la survenue de signes de manque. Ces derniers traduisent la réaction de l’organisme au fait d’être privé d’une substance à laquelle il s’est habitué. Formant le syndrome de sevrage, ces signes sont l’anxiété, les acouphènes, la fatigue, l’insomnie, l’irritabilité, la constipation et la difficulté de concentration entre autres.

Ils disparaissent toutefois progressivement. Le sevrage est dit réussi lorsqu’aucun d’eux ne subsiste et le sujet ne ressent plus aucun besoin de fumer. Mais il n’est pas facile d’atteindre cette étape. C’est pourquoi il est important de savoir calculer un taux d’évolution pour apprécier la portée des efforts faits afin d’être motivé à aller au bout. Les conseils donnés ci-dessous permettront également aux personnes addictes de se passer désormais du tabac.

Comment réussir rapidement le sevrage de la nicotine ?

Réussir le sevrage de la nicotine de cigarette nécessite une bonne préparation. Lorsque la décision d’arrêter de fumer est prise, il est important d’établir un plan d’action que l’on s’efforcera de suivre. Le recours à un spécialiste est également fortement indiqué.

L’étape la plus difficile est de supporter le syndrome de sevrage et de résister au craving, c’est-à-dire le besoin impérieux de fumer. Pour la passer en douce, recourir aux substituts nicotiniques est conseillé. Lorsque le besoin est trop fort, respirer, s’hydrater adéquatement, consommer un fruit, s’adonner à un loisir ou faire du running peuvent être utiles. Surtout, il est important de se faire accompagner par ses proches et d’éviter les endroits qui inciteraient à récidiver.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may also like