Interview : Philippe Peythieu et Véronique Augereau

veronique-augereau-philippe-peythieu-interview-mediateaseur-home

Sans eux, Marge et Homer Simpson ne seraient pas tout à fait les même. Eux, ce sont Philippe Peythieu et Véronique Augereau, les doubleurs français des 2 personnages jaunes les plus célèbres de la télévision. Voilà 20 ans que Les Simpson nous font suivre leur folles aventures de familles et de leurs voisins de Springfield.

Les voix françaises de Marge et Homer ont accepté très simplement mon interview pour Le Mediateaseur, j’espère que cela répondra à quelques questions que vous vous posez sur ce dessin animée. Bonne lecture.

 

*****

 

Bonjour tous les 2,

Comment a commencé l’aventure des Simpsons pour vous ?

Philippe : Ca a commencé en 1989 par un casting qui a été assez long car il a duré prêt de 3 ou 4 mois. Au départ on n’avait pas les bons éléments en France et on avait perçu le personnage d’Homer comme quelqu’un de plus âgé qui avait presque l’âge de son père. Dans la première série de casting on m’avait demandé de vieillir ma voix. Et 4 mois après on m’a demandé de la rajeunir car on savait qu’Homer avait entre 40 et 45 ans et qu’il avait des enfants. Après j’ai eu la chance d’être choisi.

Véronique : J’ai passé un casting mais je suis arrivée en fin de casting. Ils avaient vu pendant longtemps beaucoup de comédiens et on n’avait pas pensé à moi forcément pour un essai car je débutais. On m’a demandé ce que je pouvais proposer par rapport à ce que je voyais sur l’écran et j’ai donc proposé ce que je pouvais avec une voix de gorge. Les américains présents m’ont demandé si je pouvais garder cette voix dans la durée donc j’ai dit oui. Les résultats sont arrivés très tardivement.

Pensiez-vous que cela allait durer aussi longtemps ?

Philippe : Non pas du tout, on s’est dit : ça ne marchera jamais, les dessins étaient bricolés et les personnages à la peau jaune c’était choquant à l’époque. Il y avait 13 épisodes sur la 1ère saison, on s’est dit, ça en fera une, voire deux, mais ça ne marchera jamais.

Vous saviez que vous alliez faire plusieurs personnages ou c’est venu par la suite ?

Véronique : Non c’est venu par la suite. Tant que ça reste dans le même registre il était évident que ça ne pouvait être que moi, donc pour les 2 sœurs ça s’est fait naturellement.

Pour les voix justement, c’est Matt Groening lui-même qui décide au final ou c’était une équipe française ?

Philippe : C’est Matt Groening qui a choisi les voix des Simpsons pour toutes les versions d’ailleurs. Encore 20 ans après, c’est Matt Groening qui supervise tout ce qui concerne Les Simpsons.

J’imagine que vous ne pouvez pas interagir sur les dialogues ?

Philippe : Au début sur les 4 ou 5 premières saisons, on avait une équipe américaine qui était présente à chaque enregistrement. Ils avaient validé les adaptations françaises donc les premières années on n’avait pas beaucoup le choix. Après la Fox a décidé de ne plus mettre de superviseur et on s’est un peu lâché en changeant parfois quelques petits trucs. L’équipe de dialogue est la même quasiment depuis le début donc nous c’est surtout quelques trouvailles de comédiens sur le plateau. Ce n’est jamais trahir la série même si maintenant on a quasiment carte blanche, on est très fidèle à l’esprit de la série en mettant des petites touches françaises.

Est-ce un peu frustrant par moment de ne pas pouvoir donner son avis sur l’évolution de son personnage ?

Véronique : Non car on a l’habitude d’être au service des personnages. On est assez gâté je trouve d’avoir des rôles comme ça pour oser juger quoi que ce soit. Ma Marge évolue très bien et elle se libère d’année en année et devient même accro aux jeux vidéo ou des choses comme ça.

Vous avez le droit de faire ce que vous voulez avec la voix de vos personnages ?

Philippe : La voix nous appartient, c’est notre interprétation de comédien et c’est le droit moral de l’artiste. C’est la spécificité de la France contrairement aux Etats-Unis. Nous n’avons aucun contrat avec la FOX car ils passent par un prestataire de service. Maintenant si on utilise les voix de façon plus directe ils auraient la possibilité de demander un droit de regard

Sur W9 il va y avoir une émission spéciale pour les 20 ans des Simpsons. On vous y voit avec le créateur Matt Groening, s’agissait-il de votre 1ère rencontre avec lui ?

Philippe : C’est la 3ème fois qu’on le rencontre, la première fois c’était en 2007 pour la sortie du film car c’était important et le film sortait 2 jours avant en France. Après on s’était revu en 2008 au festival d’Annecy et donc là au Mipcom c’était la 3ème.

L’équipe de doublage est quasiment la même depuis le début, quelle est l’ambiance entre vous ?

Véronique : On se rencontre très peu en fait. Christian Dura qui est notre directeur artistique à une façon de travailler. Quand on arrive sur le plateau il n’y a en fait que la petite famille et les rôles annexes comme les sœurs de Marge ou Milouse. Ca ne fait pas les épisodes complets et les autres comédiens viennent un autre jour donc il est rare que l’on se retrouve tous ensemble ou alors comme pour la photo qu’on vient de faire pour les 20 ans. On se connaît bien mais sur la série on se rencontre peu.

Ce sont des voix que vous seriez prêt à faire jusqu’à la fin ?

Véronique : Oui Marge ne me lasse pas. Elle est partie intégrante de moi-même et je la fais de façon spontanée maintenant. On a eu le temps de s’habituer à ces personnages et on se sent bien. C’est une vraie récréation. En plus ça fait 10 jours de travail pour nous par an donc ça fait très peu. C’est donc toujours un vrai régal quand on va sur le plateau.

 

Merci à Philippe Peythieu et Véronique Augereau pour leur simplicité et leur disponibilité. Les personnages vous ont laissé un petit message, cliquez sur la vidéo.

Pour cet anniversaire une journée spéciale est prévue le 12 décembre prochain sur W9, vous y retrouverez Philippe et Véronique en compagnie du créateur Matt Groening. Une soirée durant laquelle ce sont les internautes qui votent pour voir leurs épisodes préférés.

Un vote à faire dans la présélection proposez en cliquant ici : Mon épisode préféré

One thought on “Interview : Philippe Peythieu et Véronique Augereau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *