Interview : Nevchehirlian

nevchehirlian-interview-mediateaseur-home

Nevchehirlian c’est un groupe emmené par Frédéric. Un mélange de Slam et de rock, un véritable projet abouti dans un style nouveau, pourquoi faudrait-il toujours rester dans les cases. Après beaucoup de concerts et de travail, en mai dernier le premier album Monde nouveau, Monde ancien est sorti dans les bacs.

J’ai rencontré le chanteur autour d’un café lors d’un projet particulier intitulé J’ai des milliers de gestes créé en compagnie de Natalie Négro, une musicienne contemporaine. Frédéric s’est donc posé après les répétitions pour répondre à mes questions. Bonne lecture.

 

*****

 

Bonjour Fred,

Tu peux nous parler un peu de ton parcours musical ?

J’écrivais des textes plus ou moins poétiques et très vite je me suis mis à les déclamer car je ne trouvais pas de façon de les chanter. Après en 99/2000, un

 ami m’a parlé du slam, j’ai découvert ça et j’ai commencé à faire des scènes ouvertes. Comme je suis musicien en même temps avec mon groupe, on a commencé à faire quelques concerts et à sortir un premier album, avec lequel on a fait les découvertes du printemps de Bourges.

Nevchehirlian c’est un collectif ou c’est vraiment un groupe ?

Chacun à des projets à côté mais nous sommes un vrai groupe. C’est interchangeable mais juste entre les musiciens, si l’un veut faire la basse quand l’autre n’est pas disponible, des choses comme ça.

L’album est sorti en mai dernier, comment se sent-on une fois le travail abouti ?

C’est beaucoup de plaisir. Tout a été tellement long car on s’est autofinancé et cela a donné une aventure fabuleuse où les choses sont venues les unes après les autres. On a eu un petit décalage de 6 mois de sorti qui nous a miné mais c’est vraiment beaucoup de plaisir. On a bien fêté la sortie.

Comment se passe le travail, c’est toi qui écris tous les textes ?

J’écris beaucoup de chose mais il y a 2 textes dans l’album que je n’ai pas écrits, il s’agit de Tout de Ronan Chénau et de L’homme troué car là c’est une chanson de Marcel Kanche qu’il m’a offerte.

Tu penses que des artistes comme Grand Corps Malade ou Abd Al Malik on facilitait l’accès à des festivals ou autres à des gens moins connus ?

Disons que la médiatisation a permis la reconnaissance du grand public, et qui dit grand public dit plus de programmations dans des festivals. Même si mon projet à moi n’a rien à voir avec ces 2 personnages. Mais oui, la médiatisation permet à beaucoup de choses d’exister autour et ça, peu de gens l’avoueront.

Il y a un peu de médiatisation autour de ton groupe, depuis le début tu as vu une évolution dans le public ?

De plus en plus nombreux et pour l’instant ça reste encore des gens qui viennent pour découvrir et ça c’est beau.  Le public me renvoie beaucoup ça, c’est le bouche à oreille et l’envie de découvrir qui les font venir. Notre projet est un projet de scène et donc ça fait plaisir qu’ils viennent voir la prestation live.

Tu peux te servir parfois de textes que tu écris le jour même ou durant la tournée ?

Complètement oui. Parfois on enlève des titres, on en rajoute d’autres le jour même. On a une armature très forte car le spectacle on l’a créé nous-mêmes donc on a le titre du début et celui de la fin. On a quelques enchainements car on sait que ça passe bien et donc on est à l’aise au milieu pour sentir l’émotion du soir et s’adapter.

Cover-album-Nevchehirlian

Merci à Frédéric pour le temps qu’il m’a accordé dans une journée encore bien chargée avant la performance du soir. Il vous a laissé un petit message avant de partir.

Pour découvrir l’univers de Nevchehirlian, Le Mediateaseur vous propose le clip de Tout, le 1er extrait de l’album

A noter que le groupe sera demain à Lille et dimanche 13 à L’international à Paris. Toutes les dates de la tournée pour découvrir et soutenir ce groupe sur leur myspace en cliquant ici, il y a également 5 morceaux en écoute.

Pour finir, Nevchehirlian est en compétition pour l’album francophone de  l’année sur Deezer parmi une sélection de 10 albums. Pour les soutenir et votez pour eux rendez-vous vite sur le site en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *