Interview : Philippe Candeloro

philippe-candeloro-interview-mediateaseur-home

Holiday on Ice est en France pour proposer son nouveau spectacle Tropicana. Le Mediateaseur  vous en a parlé ici. La troupe se trouve encore pour 2 jours à Paris avant d’entamer une grande tournée dans toute la France.

L’originalité de ce spectacle est la participation de Philippe Candeloro qui vient perturber certains tableaux. Pour parler de sa présence à l’affiche, le patineur a accepté de répondre à mes questions.

C’était quelques jours à peine avant la première représentation à Paris et son départ aux JO de Vancouver. Bonne lecture.

 

*****

 

Bonjour Philippe,

Comment se sent-on à quelques jours de la grande première ?

On est toujours un peu dans l’inconnu car j’avais laissé le public avec Hello and Goodbye et là je reviens avec un nouveau rôle. La comédie, c’est quelque chose que je ne maîtrise pas donc j’ai bien appris mon rôle et là je commence à me détendre. Il va falloir l’avoir joué une ou deux fois en vrai avant de voir si le public va suivre et aimer.

C’est un vrai rôle à part entière, vous pouvez nous en parler ?

Oui, en fait c’est un rôle écrit sur mesure, avec quelques traits de ma personnalité et de mon nom. Je rentre dans la peau d’un personnage qui veut revenir sur la glace par quelques moyens que ce soit.  Au départ, je vends des programmes et je fais vite comprendre que je veux repartir sur la glace. Il y a la voix off qui me remet toujours dans le droit chemin.

Il y a beaucoup d’improvisation ou tout est écrit ?

Disons qu’il y a une trame écrite et après j’ai un peu carte blanche en fonction de la réactivité du public. L’ennui, c’est que le spectacle est dirigé par un écran vidéo et avec ce genre de structure, on est pris au piège par les time codes. Je ne peux pas faire un monologue pendant 5 minutes par exemple.

Votre tournée d’adieu a été annulée, était-ce facile d’accepter de rejoindre cette troupe ?

Oui, malheureusement on s’est retrouvé en plan pour la tournée. Après j’ai été voir Holiday on Ice pour savoir si on pouvait produire une dernière fois le spectacle et on m’a proposé finalement d’intégrer l’équipe de Tropicana. Donc là, on a pensé justement à comment je pouvais intégrer une troupe déjà en place sachant qu’en plus j’ai fait mes adieux il y a 6 mois. Il fallait trouver la manière de bien gérer ça car je suis un homme de parole.  Après ça a découlé de l’annulation, je connaissais bien la maison Holiday On Ice pour déjà avoir été guest dans un autre spectacle et j’ai donc dit oui.

Comment ont réagi les autres artistes à l’annonce de votre arrivé ?

Ca s’est bien passé, en tout cas je n’ai encore vu personne faire la gueule (rires).

Vous avez combien d’interventions dans le spectacle ?

J’interviens dans 8 tableaux, il ne fallait pas saturer le public ou trop casser la dynamique du spectacle. On a dû trouver les meilleurs moments pour intervenir car le spectacle existait déjà avant moi. Je suis vraiment venu m’insérer dans le spectacle, il n’est absolument pas écrit autour de moi.

Comment s’est passée la collaboration avec Albert Algoud pour les textes ?

C’est une idée de Jean-François Richard de m’accorder une équipe artistique pour m’encadrer et avec qui construire mes numéros. On a donc tout adapté à ma manière de faire et de parler. On a fait au moins une quinzaine de versions car beaucoup de changements dans les répétitions.

holiday_on_ice_paris_2010

Merci beaucoup à Philippe Candeloro pour sa simplicité et sa gentillesse. La tournée passe par beaucoup de villes, n’hésitez surtout pas à aller voir ce spectacle si vous en avez la possibilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *