Interview : Alister

alister-interview-mediateaseur-home

C’est aujourd’hui que débarque dans les bacs l’album Double Détente, nouvel opus du chanteur Alister.

Nous vous proposions ici le clip de La femme parfaite (tout le monde dit que c’est elle), le premier extrait présenté au public. Il y a quelques jours, nous avons eu le plaisir de rencontrer l’artiste pour vous afin de discuter un peu de son travail et de ce nouvel album.

Un entretien à découvrir ci-dessous.

Bonne lecture.

 

*****

 

Bonjour Alister,

Votre nouvel album Double Détente sera disponible lundi dans les bacs. Comment vous sentez-vous à quelques jours de la sortie ?

C’est marrant car comme il y a beaucoup de choses, je ne parle que de ça et en même temps ça empêche de trop stresser comme si j’étais chez moi à attendre. Il y a un mélange d’excitation et de peur mais c’est assez dynamique, ce n’est pas de la mauvaise pression.

Cet album sort à peu près 3 ans après le précédent Aucun mal ne vous sera fait. C’est le temps d’avoir travaillé dessus ?

Il y a eu pas mal de travail d’écriture déjà. Et après en entrant en studio, ça a été très long, ça a duré quasiment 1 an d’enregistrement et de mixage. Il y a eu beaucoup d’attention portée aux détails pour que ce soit le plus parfait et le plus sophistiqué possible.

Justement, comment travaillez-vous vos chansons en général ?

En général, je pars d’une musique que j’ai et sur laquelle je baragouine un langage inconnu, et après j’essaye de mettre des mots français. Et là, pour que le texte soit intéressant et sonne bien, ça devient assez compliqué. Il faut rendre la chose fluide et ne pas donner l’impression que c’est trop travaillé, il faut réussir à trouver le bon équilibre. J’adore jouer avec les doubles sens, les rappels etc… Donc il y a beaucoup de travail et ça prend du temps. Et je voulais également que ce soit moins autobiographique que sur le premier album.

Vos textes ont souvent une petite pointe de cynisme, est-ce que ça vous va comme adjectif ?

Je ne dirais pas cynique car pour moi ça fait méchant. Disons que j’essaye de regarder la réalité de biais. J’essaye de toujours prendre les choses par un autre angle et j’ai beaucoup d’inquiétude aussi sur comment se renouveler et faire des choses originales.

Ce côté « plusieurs angles » peut expliquer le titre de l’album Double Détente ?

Oui tout à fait. C’est un jeu avec l’auditeur, c’est un peu un jeu de piste et c’est formidable. Il faut créer des jeux pour que tout ne soit pas donné tout de suite, qu’on puisse réécouter les titres plusieurs fois et encore découvrir des choses au bout de la quarantième fois. Organiser tout ça, c’est vraiment mon travail.

Le premier extrait est le titre La femme parfaite, c’est vous qui l’avez choisi ?

Il y avait en compétition pour le 1er single La femme parfaite et Je suis moi. Donc ce titre devrait être le second single. Là, on va avoir tous les retours des radios donc s’il s’avère que des gens passent un autre titre, on avisera.

Va-t-il également y avoir de la scène pour présenter cet album au public ?

Oui je fais 2 dates parisiennes les 22 et 29 mars et après ça va être cet été, j’ai l’impression. J’ai un festival de rock à Evreux et normalement il y a quelques dates cet été et on verra à la rentrée, je pense.

alister-double-detente-cover

Le Mediateaseur remercie encore Alister pour sa gentillesse et son temps. L’album Double Détente est disponible chez tous vos disquaires et pour le public parisien 2 dates sont déjà prévues pour voir le chanteur sur scène, il s’agit du 22 mars au Festival Chorus et du 29 mars au Café de la danse. Nous vous tiendrons informés pour les autres dates à venir.

One thought on “Interview : Alister

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *