Interview : Dictafone

dictahone-interview-mediateaseur-home

Le groupe Dictafone sortira en mai prochain son nouvel album baptisé Home.

Duncan Roberts le leader a accepté de répondre à nos questions afin de parler du travail fait sur cet album. Nous vous proposons de découvrir dès aujourd’hui cet entretien en espérant vous donner envie d’être à la date de la sortie pour vous procurer l’opus.

 

*****

 

Bonjour Duncan,

Pour commencer cette interview, pourriez-vous présenter les membres du groupe en quelques mots pour nos lecteurs qui ne vous connaissent pas encore ?

Duncan Roberts (moi !) – Chant, Guitare, Piano. Vincent Guibert – Basse, Karim Benaziza – Batterie, François Combarieu – Guitare, Piano. Quoique sur l’album, on joue tous un peu de tout étant multi-instrumentistes tous les 4. C’est très utile… On tourne pas mal en studio et il n’y a pas de régles.

On n’était que 2 (Karim et moi) pour le 1er album, ensuite 3 (Vincent est arrivé) pour le deuxiéme album et nous voilà arrivés à cette forme finale pour le dernier.

Votre nouvel album Home sortira dans les bacs en mai prochain. Il est déjà terminé, dans quel état d’esprit êtes-vous durant cette période d’attente ?

Home a été composé et ensuite enregistré (et même ré-enregistré dans le cas de certaines chansons !) sur une période de plusieurs années, plusieurs étapes et cette période consiste plutôt à être curieux de comment va être reçu l’album. Ayant passé tellement de temps dessus, on n’est plus très objectifs ! On a surtout hâte de le voir naître enfin…  j’ai l’impression d’avoir 5 ans et d’attendre Noël !

En écoutant votre album, on se rend compte que chaque chanson est vraiment une petite histoire. C’est la « marque de fabrique » de Dictafone ?

On me pose toujours cette question dans les interviews et ça me fait tellement plaisir de savoir que les gens écoutent vraiment les paroles ! J’adore raconter des histoires dans les chansons, pour moi ça vient de deux influences : celle du folk traditionnel anglais où cette idée de raconter une histoire est vraiment le sinéquanone du genre et de la chanson Française que j’ai écoutée grâce à ma mère (qui est Française). J’ai toujours été fasciné par l’idée que les meilleurs paroliers arrivaient à créer un univers aussi complexe que celui d’un roman, mais dans une format réduit, condensé ou chaque mot devait compter. Une ligne = un chapitre.

D’ailleurs comment crééz-vous vos chansons en tant que groupe ?

Pour le plupart je les compose (Duncan) et je les présente au groupe, qui les garde telles quelles (Home par exemple), ou qui les démonte pièce par pièce pour ensuite les reconstruire ne gardant parfois que la mélodie intacte (The Scientist par exemple). Ce processus et parfois douloureux mais le résultat final le justifie largement. J’ai de la chance d’avoir des musiciens si compétents dans le domaine des arrangements dans le groupe. Chaque album nous mène à être plus collaboratifs dans le processus. D’ailleurs vu le voyage parcouru jusqu’ici, ce serait logique que le prochain soit composé entièrement à quatre.

Cet album a été mixé à Los Angeles par Ken Scott, pouvez-vous nous parler de votre rencontre et de votre collaboration ?

L’anecdote est presque trop simple pour être crédible. Un soir ayant écouté « Crime of the century » de Supertramp pour la énième fois, j’ai décidé que Ken Scott (le réalisateur de cette album et de Ziggy Stardust de Bowie !) serait le candidat parfait pour mixer HOME. Ça aurait pu rester dans le domaine de la pure fantaisie sauf que sur le coup je lui ai envoyé un e-mail (trouvé facilement sur le web). Il m’a répondu 2 heures plus tard ayant écouté  le MP3 joint au mail. Il a aimé et un mois plus tard on se trouvait à Los Angeles en studio avec lui pour mixer. Il m’a dit ensuite qu’il ne répond jamais aux mails non-sollicités. On a donc eu beaucoup de chance ce soir-là !

2 dates parisiennes sont déjà prévues pour présenter l’album au public, vous êtes impatients d’y être ?

Oui !!!!!   Après les heures, jours, mois en studio, on va enfin pouvoir présenter les morceaux et avoir une réaction immédiate de notre public.

Avez-vous déjà commencé à penser à quoi allait ressembler le set ?

On va probablement faire un mélange avec les chansons des 2 albums précédents autant pour notre propre plaisir que pour nos fans qui veulent aussi entendre les anciens. On a aussi un travail à faire pour trouver des arrangements qui marchent en live. HOME n’est pas orchestré comme le précédent, CHOCOLATE KING, mais il y a quand même des parties /des sons qu’on ne reproduira pas sur scène. Le challenge, c’est de trouver une forme qui respecte la version studio mais qui fasse vivre les chansons autrement. Vivement les dates !!

dictafone-home-cover

Le Mediateaseur remercie le groupe Dictafone, à travers Duncan Roberts, d’être passé par notre site pour assurer un peu de leur promotion. Bien évidemment, nous vous reparlerons en détail de l’album à sa sortie et nous vous proposerons un premier extrait dès que le clip sera disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *