Interview : Lussi in the sky

Lussi-in-the-sky-interview-mediateaseur-home

Une fille qui fait du rock, avec passion, et qui le fait bien, ça ne laisse pas indifférent. C’est pour cette raison que nous suivions particulièrement les prestations de Lussi dans le programme de M6 La Nouvelle Star.

Devenue Lussi in the sky, l’artiste proposera en téléchargement légal son premier EP 5 titres le 23 mai prochain. En plus des titres inédits, vous retrouverez une reprise de Led Zeppelin, qui bénéficie désormais de son clip.

A l’occasion de cette diffusion, nous en profitons pour publier l’entretien que Lussi nous a accordé il y a quelques jours maintenant.

 

***** 

 

Bonjour Lussi,

Avant de parler de l’EP pour lequel on se rencontre, est-ce tu peux nous parler un peu de ce qui s’est passé depuis ta sortie de La Nouvelle Star ?

Alors il s’est passé bien des choses depuis (rires). Je suis sortie en juin 2010 et ma volonté, c’était de très vite travailler sur un disque et pouvoir rebondir assez rapidement. J’ai tout de suite été approchée par la maison de disques Sony avec laquelle j’ai commencé à travailler tout simplement. Sauf qu’on s’est vite aperçu qu’on ne pouvait pas travailler ensemble car on n’avait pas les mêmes perspectives pour ma carrière, donc on a décidé en octobre de stopper la collaboration. Et du coup je suis repartie comme une grande avec mes petites mains, et là c’est un coup dur car on se retrouve sans rien et en plus j’avais perdu 6 mois pendant lesquels j’aurais pu travailler avec d’autres. Et ensuite j’ai donc décidé d’autoproduire un disque et c’est comme ça qu’on en est arrivé à sortir un EP et non pas un album car comme chacun le sait sortir un album c’est beaucoup d’investissements financiers que je n’avais pas.

Les 4 titres présents sur cet EP (en plus de la reprise) ont été écrits spécialement pour l’occasion ou ce sont des textes qui existaient déjà ?

En fait, il faut savoir qu’en sortant de La Nouvelle Star moi j’ai une vingtaine de titres qui sont déjà prêts, pas tous hyper bons, ni terminés. Et on a décidé de prendre ces cinq-à car ce sont ceux qui étaient les mieux produits, car nous ne sommes pas retournés en studio, on a fait ce qu’on a pu. Mais le résultat est crédible, c’est ce qui m’importe.

Comment sont travaillées tes chansons ?

Tout est co-composé avec les gens avec lesquels j’ai l’habitude de travailler qui sont Benjamin, mon batteur, et Eddy, mon guitariste. C’est avec eux que je suis sur scène et je les connais depuis des années. Et les paroles, c’est moi qui les ai écrites. C’est un peu au feeling et je n’ai surtout pas de moment où je dis « bon allez maintenant on compose ». C’est souvent moi ou Benjamin qui amène une idée de mélodie, avec les ordinateurs portables on s’envoient souvent des idées à distance. C’est souvent un travail de ping-pong pour avancer un peu.

Et pour l’écriture des textes justement ?

C’est très inspiré du quotidien et en partant de là, je n’ai pas non plus de moment de création où je sors une dizaine de titres. En général, c’est une situation incongrue et hop j’écris quelques lignes dans un coin.

Sur cet EP, tu reprends Whole Lotta Love de Led Zeppelin, chanson que tu avais déjà interprétée lors de l’émission qui t’as révélée. C’est une chanson fétiche pour toi ?

Un peu oui, car j’adore Led Zeppelin, vu de ma fenêtre toute jeune, j’ai vraiment l’impression qu’il y a un avant et un après eux surtout pour le métal. C’est vraiment un titre sur lequel c’est exclusivement du bonheur à chanter.

C’est ce morceau qui sert de premier support à l’EP avec son clip tout chaud qui vient de commencer à être diffusé (à visionner sous cette interview), tu peux nous en parler un peu ?

On est dans un vieux rade avec des mecs chelous et des nanas au type patibulaire. On aura compris que Philippe Manœuvre est mon manager dans le clip, mais pas dans la réalité (rires). Il a naturellement accepté de jouer le rôle. C’est un clip ultra rock avec des belles images car il y a des journées et des journées de tournage entières. On a vraiment travaillé très dur sur ce clip, Emmanuel Jolly qui est le réalisateur s’est donné corps et âme. Et il faut savoir encore une fois qu’on est sur quelque chose d’auto-produit, donc il faut savoir que toutes les personnes à 100% qui ont travaillé sur ce clip, que ce soit Philippe Manœuvre, le réalisateur, les figurants, les musiciens, tout le monde a travaillé bénévolement. C’était une réelle envie de faire quelque chose ensemble et de faire un truc rock’n’roll.

Et du succès de cet EP va dépendre l’album ?

C’est ça, l’album va dépendre du succès de l’EP. C’est vraiment pour ça que j’incite les gens à l’acheter. L’EP va être disponible en téléchargement légal à 3,99€ c’est-à-dire pratiquement une baguette de pain et un pain au chocolat aujourd’hui dans les grandes villes. Pour des albums, je peux comprendre, mais là pour ceux qui ont vraiment envie de me soutenir et d’entendre l’album, je les invite à acheter l’EP. C’est vraiment cette réussite qui va faire qu’on va intéresser des pros, ce qui ne se fera pas si l’EP ne marche pas. C’est toujours un peu délicat de demander ça aux gens, on a l’impression qu’aujourd’hui les artistes s’excusent presque de vendre leurs disques. Après je ne suis pas moralisatrice sur le piratage, tout ce que je dis c’est que mon EP ne coûte que 3,99€ (rires).

Le Mediateaseur remercie encore une fois Lussi pour cet entretien très amical et ponctué de nombreux rires. Nous vous reparlerons plus en détail de l’EP en lui-même au moment de sa sortie. En attendant découvrez le clip de Whole Lotta Love, déjà très visionné sur Youtube.

2 thoughts on “Interview : Lussi in the sky

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *