Interview : Quand la diva s’en va

quand-la-diva-s-en-va-interview-mediateaseur-home

L’un des clips du moment sur internet et en télé est celui du titre Ca me blesse. Une vidéo sans effets spéciaux mais avec beaucoup d’idées bien trouvées et faites à la main.

C’est le groupe au nom original Quand la diva s’en va qui interprète ce titre. Un quatuor qui devrait réussir facilement à se faire une bonne place dans le paysage musical français grâce à son énergie et à la simplicité de ses membres.

Afin de connaitre un peu mieux le groupe, je l’ai rencontré pour vous.

Bonne lecture.

 

*****

 

Bonjour à tous,

Pour commencer, pouvez-vous présenter un peu le groupe à nos lecteurs ?

Donc nous sommes le groupe Quand la diva s’en va, originaire de Montpellier. Nous sommes 4 garçons, contrairement à ce que peut laisser penser le nom. Moi c’est Balkan, je suis au chant et à la basse, il y a Lucas à la guitare, Dom à la batterie et Rico aux claviers. La diva, qui était une chanteuse en fait avant durant quelques années, ça ne s’est pas très bien passé (rires), avec une attitude un peu de diva et du coup elle est partie. D’où Quand la diva s’en va.

On vous découvre en ce moment avec le titre Ca me blesse et le clip qui fait beaucoup parler de lui. Vous pensiez en le tournant qu’il ferait tant de bruit ?

Euh non. On l’a fait vraiment assez sincèrement dans une maison en un après-midi avec une bande de potes et on l’a mis sur internet, et on ne pensait pas que ça ferait autant de bruit. Mais on est très content, ça plait pas mal apparemment. Je ne pense pas que l’on avait une attente particulière, on l’a fait vraiment pour illustrer la chanson.

C’est donc un vrai clip à petit budget et non pas un gros clip qui veut le faire croire ?

Oui oui micro budget (rires).

Vous vous êtes rendus compte rapidement du retour du public ?

Oui franchement, oui. On l’a mis sur internet et une semaine après il passait déjà dans une émission de la TNT dans les buzz du web.

Et comment en êtes-vous arrivés à signer sur un label ?

Alors c’est une longue histoire. En fait, on a commencé à travailler avec Mike, le chanteur des Sinsemilia, la rencontre s’est faite grâce à Laurent Guéneau qui a réalisé notre album. Laurent avait pris notre maquette puis on a rencontré Mike qui a son propre label. On a travaillé un bon moment avec Mike puis après AZ est venu vers nous et on est très contents.

Dans ce titre, Ca me blesse, vous parlez de ce qui vous blesse et vous énerve, c’est un titre autobiographique ?

Oui, ça nous parle à nous déjà, on a mis dans ce morceau tout ce qui nous blessait en effet mais aussi des choses futiles, rigolotes. C’est un mélange d’émotion car nous ne sommes pas non plus un groupe engagé.

Ce single est annonciateur d’un album ? Il en est où ?

Oui l’album est fini et il s’appellera Quand la diva s’en va et il devrait sortir rapidement.

Et le contenu du disque sera dans le même style ?

Alors dans Ca me blesse il y a un côté second degré, on va dire, que l’on retrouve dans l’album car on aime bien s’amuser. Ce n’est pas des textes impliqués, ce sont des choses de la vie, et ça ne parle pas d’amour non plus.

qldsv-ca-me-blesse-cover

Nous remercions encore une fois le groupe Quand la diva s’en va pour ce moment très sympathique et détendu passé en sa compagnie. Nous vous tiendrons bien évidemment informés de la sortie de l’album quand la date sera connue.

One thought on “Interview : Quand la diva s’en va

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *