Interview : Les Tit’ Nassels

les-tit-nassels-itv-mediateaseur-home

Après quinze ans d’existence et plus de 1500 concerts à leur actif, les Tit’ Nassels viennent de sortir leur cinquième album intitulé Soyons Fous !

Un opus aux sonorités nouvelles qu’AxL et Sophie nous présentent, en toute simplicité et en parlant avec passion de leur métier.

Bonne lecture,

  

*****

 

Bonjour tous les deux, 

Trois ans séparent cet album du précédent, Même pas mal, est-ce le temps de la créativité ?

AxL : On retrouve beaucoup d’arrangements dans ce nouvel album et comme je suis autodidacte, cela a pris plus de temps, mais les chansons étaient prêtes depuis longtemps. Puis entre-temps, Sophie a mis au monde un petit bébé, une pause s’est imposée.

Pouvez-vous nous parler de votre travail autour de ces nouveaux arrangements ?

Sophie : Jusqu’à présent, nous écrivions chacun nos textes, sachant qu’AxL en écrit beaucoup plus que moi. Quant à la musique, cette fois-ci, la composition revient à AxL. Cet album est particulier car l’on retrouve plus d’arrangements et chaque chanson est différente.

AxL : Il y a moins d’instruments bricolos et nous avons ajouté de nouvelles sonorités avec les cordes et les cuivres. Mais nous n’avons pas abandonné pour autant notre côté artisanal, nous avions juste envie d’un résultat un peu plus arrangé. De plus, nous avons toujours été deux sur scène, cette fois, nous passons à quatre. Deux amis ont rejoint l’aventure : David Granier, à la batterie, aussi réalisateur de cet album et du précédent et à la basse, Romain Garcia. Sur cet opus, disons que nous avons joué les « fous fous » : nouvelles sonorités, groupe étoffé…, alors qu’à la base, tout est fait avec un doigt sur un clavier, c’est cela qui est un peu fou, d’où le titre de cet album.

Sur cet album j’ai beaucoup aimé La femme cannibale, pouvez-vous nous parler de sa création ?

Sophie : Je fais partie d’un projet théâtral qui s’appelle « le Cabaret Cannibale« , et à l’époque où le copain qui montait cette pièce cherchait des chansons, je lui avais proposé d’écrire un texte mais on ne s’en est pas servi. AxL avait mis une jolie musique, alors nous avons gardé cette chanson pour l’album. Cela me fait beaucoup rire toutes ces femmes fatales, très sûres d’elles, qui sont l’inverse de moi, alors j’avais envie de rentrer dans leur peau !

Le titre Sainté est un clin d’œil à vos débuts ?

Sophie : Oui, c’est vraiment là que tout a commencé pour nous.

AxL : Nous avons adoré Saint Etienne,  même si elle n’est pas belle en façade, elle est très riche à l’intérieur. Sa perception est parfois faussée, pourtant c’est vraiment une ville accueillante, les gens sont généreux et nous y avons fait de superbes rencontres artistiques et humaines. C’est un cri d’amour pour elle, là où nous avons démarré !

Pouvez-vous nous parler de votre collaboration avec d’autres artistes sur le titre  » Mon six coups » ?

Sophie : Sur le titre Mon six coups, on retrouve quinze artistes : Aldebert, Laurent de As de Trèfle, Alex des Blaireaux, Buridane, Cristini, Romain Didier, Enzo Enzo, François Gaillard, Kent, Julien du KKC Orchestra, Alice et Fred des Ogres de Barback, Pony, Thierry Romanens et Syrano.  Nous les avons rencontré sur la route, sur les concerts et nous avions bien accroché. Comme nous tenons un peu les mêmes propos dans nos chansons, nous avions envie d’une chanson collégiale dont Mon six coups est le résultat.

Avec ce cinquième album,  le duo des Tit’ Nassels  rêve de quoi à présent ?

Sophie : Que cela continue ainsi, faire une belle tournée, puis enchainer sur un sixième album. Notre rêve, c’est de vivre déjà ce que l’on vit et de continuer à jouer de cette manière, de faire des scènes différentes et de rencontrer encore et encore de nouvelles personnes. Nous espérons que cela plaise et que l’on touche des gens.

soyons-fou-cover

Le Mediateaseur remercie AxL et Sophie de nous avoir accordé un peu de leur temps. L’album Soyons fous ! est disponible dans les bacs. Le titre éponyme sert de premier single et nous vous proposons de visionner le clip ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *