Interview : Mustang

Le-Groupe-Mustang-photo-promo

Mustang est un groupe clermontois qui a été essentiellement découvert lors des éditions 2009 de festivals tels que les Francofolies de La Rochelle ou le Printemps de Bourges.

Le  trio sort aujourd’hui même son premier album intitulé A71. A l’écoute de leurs chansons, nul doute que vous prendrez la route de Memphis car les influences d’Elvis Prestley, de Roy Orbison ou de Gene Vincent sont très présentes. Un voyage dans les années 50 très bien orchestré par ces 3 jeunes hommes.

Pour la sortie de cet album, Mustang me fait le plaisir d’être l’invité du Médiateaseur en la personne de Jean le leader.

 

*****

 

Bonjour Jean, pour les lecteurs de ce site est-ce que tu pourrais présenter un peu ton groupe ?

Alors on s’appelle Mustang, on vient de Clermont-Ferrand, on a tous les 3 21 ans et on fait du rock’n’roll en français.

Vos goûts musicaux font assez « anciens » pour votre âge, d’où viennent-ils ?

Le vieux rock, je crois que c’est ce qu’aiment tous les gamins qui font du rock. Jusqu’à la fin des années 70, on a connu ce qu’on pouvait connaître de mieux dans le rock. Ca paraît toujours un peu plus vieux quand on remonte comme nous jusqu’aux années 50, avant ça fait rétro mais dès qu’on passe le cap d’Elvis ça fait un peu plus ancien.

Vous êtes donc 3 dans le groupe, de quelle manière avez-vous travaillé cet album ?

On l’a enregistré à Paris, les chansons étaient presque toutes finies et on a fait quelques sessions sur 1 an et demi avec le réalisateur qui s’appelle Vincent Talpaert et qui est le batteur de Moriarty.  Pour les chansons sur cet album c’était moi  même si c’est en train de changer.

A l’inverse de beaucoup d’autres découvertes du moment, vous chantez en français, c’est un vrai choix ?

C’est un choix oui et non. On est français et on ne parle pas couramment anglais donc on ne s’est jamais posé la question car j’ai toujours écrit en français. Ce n’était pas une manière de nous démarquer.

D’où vient le titre de cet album A71 ?

Tout simplement c’est le nom de l’autoroute que l’on prend pour venir à Paris. C’était un peu symbolique car cet album on espère qu’il va nous ouvrir les portes de Paris.

L’album sort lundi prochain, comment vous sentez-vous avant la sortie ?

Excités car ça fait 1 an et demi qu’on travaille dessus et puis impatients de faire des scènes. L’album en lui-même il est fini, enregistré et on pense déjà au suivant, mais on espère le jouer un maximum sur scène.

mustang-a71-cover

Justement le soir-même vous serez sur scène, il y a un peu de trac ?

Ah oui (rires) en plus c’est la première fois que l’on sera en tête d’affiche donc oui c’est un peu angoissant mais on va essayer de faire ça bien. On va tenter de faire un bon set tout en gardant un set de rock’n’roll, pas de chichis, pas de décors … Surtout un maximum de chansons.

Vous faites des reprises des gens qui vous ont influencés pendant les concerts ?

Oui, on reprend par exemple Chez les yéyés de Gainsbourg, de temps en temps on fait J’aime regarder les filles de Patrick Coutin. On va faire Holidays de Polnareff dans pas longtemps et sinon en anglais on a repris Don Cavalli qui est un artiste de notre label.

Avant de terminer, aimeriez-vous passer un message ou revenir sur un point que nous n’aurions pas abordé ?

Je vais faire ma pub mais les chansons sont bonnes, on a essayé de faire autre chose qu’un son vintage banal. On s’est pas mal aventuré en studio pour tenter des choses et avoir un son frais et nouveau. On voulait partir des bases années 50/60 mais pour arriver à un son neuf.

 

Le 1er extrait de A71 est intitulé Le pantalon et vous pouvez découvrir le clip ci-dessous.

Mustang sera en concert ce soir à L’international à Paris dans le 11ème arrondissement. A noter également parmi leurs dates de concert la première partie de Revolver à la Cigale le 28 janvier 2010.

One thought on “Interview : Mustang

  1. pfff Mathieu, l’A71 c’est pas la route de Memphis, c’est l’autoroute Orléans – Clermont !!!! Bon, comme c’est des potes à Bibendum va falloir que je découvre un peu ça 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *