Interview : Cartouche

interview-cartouche-mediateaseur-home

Cartouche est un humoriste au parcours atypique. Il commença tout d’abord par la danse à l’âge de 8 ans en s’inscrivant dans le dos de ses amis et parents. Quelques années plus tard après un passage chez Maurice Béjart et à l’école du Mime Marceau il se dirige vers le one man show.

Tout s’enchaînera ensuite, il présentera son premier spectacle puis se fera une place dans quelques films au cinéma avant de publier son premier roman Quand je serais danseur.

Depuis le 3 avril dernier Cartouche présente son nouveau spectacle, après Paris et encore quelques dates actuelles en tournée, il reviendra dans la capitale à partir du 30 novembre pour terminer l’année. Entre temps il a accepté de faire un arrêt sur Le Mediateaseur.

 

*****

 

Bonjour Cartouche,

Dans ce spectacle vous abordez les relations hommes / femmes. Trouvez-vous que c’est un sujet que l’on peut utiliser à l’infini ?

A l’infini je ne sais pas mais je sens que c’est une préoccupation globale pour beaucoup de monde.  Quand j’en parle avec des amis ou avec du monde on ressent vraiment la difficulté d’être dans une relation à 2. On se pose de plus en plus de questions, est bizarrement de plus en plus d’hommes aussi.

Il s’agit beaucoup d’observations ou il y a aussi quelques situations réelles ?

Moi en général je parle beaucoup de choses réelles que j’ai vécues et après je les transforme un peu. Mais beaucoup de choses viennent de moi. Le personnage féminin ne s’appelait pas Caroline mais l’envie de partir alors que nous on a le sentiment d’avoir tout fait oui c’est arrivé.

Ce spectacle, vous le qualifieriez de spectacle d’humour « classique » ou de stand up ?

Non moi ce n’est pas du stand up, je raconte une histoire en développant toujours le même sujet. Ce n’est pas non plus des sketches  car quand on m’en demande un pour la télé je n’y arrive pas. Pour moi c’est vraiment un one man show dans ce sens-là.

Sur scène c’est assez physique vous avez eu une préparation avant ?

Oui j’ai travaillé avec Pietra (Marie-Claude Pietragalla NDLR) comme toujours sur les cours de danse classique. Et aussi avec un coach.

Justement c’est votre 2ème collaboration avec Marie-Claude Pietragalla, vous pouvez nous parler un peu de la rencontre ?

On s’est rencontrés la 1ère fois sur le plateau de Nulle part ailleurs présenté par Nagui. On s’est tout de suite entendus et un peu suivi les parcours. Je l’ai contacté pour le 1er spectacle et elle a dit oui de suite. C’est une personne que j’aime vraiment beaucoup, qui est vraiment vraie, et une vraie artiste comme il y en a de moins en moins.

Vous avez fait de la danse étant jeune, de quelle manière passe-t-on ensuite vers l’humour ?

Je crois que ça vient de l’enfance. Dans mon quartier on était toujours en train de se moquer, de se raconter des histoires avec plein d’humour. Ca m’a poursuivi et j’ai grandi avec en développant quelque chose d’un peu scénique. Pour moi ça a été assez naturel de passer de l’un à l’autre.

On vous a vu aussi au cinéma dans plusieurs films, avez-vous d’autres projets dans ce sens ?

C’est tellement mou le cinéma en ce moment, tellement basé sur l’envie de faire rentrer des sous avant tout que j’attends que quelqu’un ait le courage de faire une vraie proposition. J’ai de quoi m’exprimer et m’amuser à côté donc ça va, car le cinéma ce n’est pas pour l’instant ce qu’il y a de plus facile.

Avant de terminer y aurait-il un point dont nous n’avons pas parlé sur lequel vous aimeriez revenir ?

Alors je recherche toujours Valérie de quand j’étais tout petit, si jamais elle passe sur votre site qu’elle me contacte (rires).

affiche-spectacle-cartouche

Cartouche se produira le vendredi 6 novembre à St Julien en Genevois, il passera ensuite par Joinville en Vallage le 14, Reims le 19, Ramatuelle le 26 et par Marseille les 27 et 28 novembre.

Accès au site officiel en cliquant ici

One thought on “Interview : Cartouche

  1. Je savais pas qu’il travaillait avec Marie-Claude Pietragalla, rencontre qu’on aurait pu croire inattendue entre 1 humoriste et 1 grande chorégraphe…c’est chouette 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *