Interview : Julien Rochefort

julien-rochefort-interview-mediateaseur-home

Comme nous vous l’indiquions ici, Julien Rochefort est actuellement sur scène dans la pièce Strictement Amical de Sylvie Blotnikas.

Pour nous parler un peu de la pièce et de son rôle, le comédien a accepté en toute simplicité de répondre aux questions du Mediateaseur.

Un entretien que je vous laisse découvrir ci-dessous.

 

*****

 

Bonjour Julien,

Vous êtes actuellement à l’affiche de la pièce Strictement Amical. Pouvez-vous nous dire comment avez-vous intégré le casting de cette pièce ?

Et bien écoutez c’est assez simple. Sans vouloir raconter ma vie, Sylvie Blotnikas et moi ,on vit ensemble depuis 25 ans. Forcément, comme elle a écrit la pièce et que l’on travaille toujours ensemble depuis très longtemps, ça s’est fait très naturellement.

Comment fonctionne le tandem auteur/metteur en scène ?

J’ai déjà monté 2 autres de ses pièces, maintenant on a vraiment l’habitude. Quand on n’est que tous les 2, je dirais que la part de mise en scène est égale, Sylvie me disait beaucoup de choses et j’écoutais l’auteure. Là, sur ce projet, c’est moi qui ai dirigé les deux autres comédiens donc j’ai une part de mise en scène plus grande. Je l’écoute énormément, ce n’est pas une mise en scène qui plaque des idées nouvelles sur une pièce, j’essaye juste de la monter au mieux. C’est uniquement au service de l’œuvre, je lui demande souvent des précisions et elle me donne des conseils.

Avez-vous eu l’occasion d’apporter quelques idées sur votre personnage ?

Et bien non (rires). C’est peut-être paradoxal mais non (rires). Disons que j’essaye de voir pleinement ce que Sylvie a voulu mettre dans le texte, mais moi y apporter des idées personnelles absolument pas. Ca ne me viendrait pas à l’idée. Par contre, lui demander de préciser des choses ou comment elle entend telle réplique, ça oui.

Pour rester sur votre personnage, pouvez-vous nous parler un peu de Gilles ?

C’est toujours plus facile de jouer que d’en parler (rires). Gilles, il est devenu un peu son mentor à Sophie, il croît toujours tout savoir. Il l’aide mais en fait les choses les plus importantes lui échappent. Il a pas mal de certitudes mais ils se passent des choses souterraines qu’il ne peut pas contrôler et qui vont le rattraper. Sinon c’est quelqu’un de lambda si je puis dire, un peu séducteur avec les autres femmes et puis il a une sorte de vocation, il aime aider les gens qui ont des problèmes.

Vous jouez depuis une semaine cette pièce, êtes-vous content de l’accueil ?

Oui très content ! Je croise les doigts pour que ça continue, on est très contents. Les choses se passent un peu comme on l’espérait. Les gens sont un peu amusés, car il y a une apparence de comédie pour faire passer des choses un peu plus profondes et subtiles sur les rapports de couples. Le public se distrait et on arrive à faire passer des choses plus « ambitieuses » qu’une simple comédie.  Ca a l’air de se dessiner comme ça et ça nous fait plaisir.

Strictement Amical est prévue jusqu’à fin octobre, une tournée pourrait-elle déjà être envisagée ?

Si on rencontre le public, une prolongation sera envisagée, ça il y a de très bonnes chances. De même, si un bon accueil se profile, on serait tout à fait partant pour faire une tournée oui, c’est toujours agréable.

strictement-amical-affiche

Le Mediateaseur remercie encore Julien Rochefort pour sa disponibilité et sa simplicité. Strictement Amical se joue au Théâtre de Poche jusqu’au 31 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *