Interview : Leslie

leslie-interview-mediateaseur-home

Leslie est actuellement de retour sur les ondes avec le titre I need you more sur lequel elle accompagne le groupe roumain Crush & Alexandra. L’occasion pour Le Mediateaseur d’interviewer Leslie pour la deuxième fois, la première fois avait été pour la sortie de l’album À la recherche bonheur (à lire ou relire ici).

C’est une jeune femme toujours aussi sympathique et simple qui a répondu à nos questions à propos de cette collaboration et qui nous a donné quelques indications sur le futur album.

Bonne lecture à vous.

 

***** 

 

Bonjour Leslie,

On peut te découvrir actuellement en duo avec le groupe Crush & Alexandra, peux-tu nous dire comment tu es arrivée sur ce projet ?

Alors Urban Pop, qui produit ce titre, m’a appelé parce que Crush voulait absolument enregistrer une version française de ce titre qui existait déjà en Roumanie et qui était entièrement en anglais. Ils ont donc pensé à moi, j’ai écouté ce titre et je l’ai trouvé très sympa. J’ai donc enregistré la version à Paris et on s’est rencontrés avec le groupe quelques jours après pour manger ensemble. On en a profité aussi pour tourner le clip et voilà comment s’est fait ce single.

C’est toi qui t’es impliquée personnellement pour écrire et travailler la partie française ?

Oui, en fait à la base le titre était vraiment pop dance, et nous on voulait un titre avec un fond un peu réel donc on a parlé d’une histoire entre 2 sœurs, qui ne se ressemblent pas trop d’ailleurs (rires).

Ce titre est pas mal diffusé en radio et en télé, tu es contente de l’accueil ?

Je suis très contente, c’est vrai qu’on a eu un bon accueil des radios et des médias en général et le clip est diffusé sur de nombreuses chaînes depuis sa sortie donc oui on est contents quand ça se passe comme ça.

Tu sers un peu de « tremplin » au groupe pour se faire connaître en France ?

Je n’ai pas la prétention de dire ça non, mais c’est vrai que lorsqu’on fait des duos, c’est toujours un « service commun » et j’espère aussi que la version française que j’ai faite tournera chez eux.

On sait que tu es en studio actuellement, est-ce que ce single est dans la même veine que ce que tu proposeras sur ton nouvel album ?

Non pas vraiment. Ce que je travaille aujourd’hui c’est vraiment un album qui sera fait pour la scène et qui sera plus organique. La musique urbaine ou même la pop d’aujourd’hui est surtout composée sur des machines et là j’ai envie de faire tout à fait l’inverse. C’est vraiment difficile d’en parler car c’est vraiment l’étape embryonnaire du projet mais les quelques maquettes que j’ai en ce moment sont plus dans un esprit de scène avec de vrais instruments.

C’est encore toi qui t’occuperas d’écrire et de composer les textes ?

Pour le coup je vais en écrire et composer quelques uns oui mais je vais aussi faire appel à des auteurs de l’extérieur et à d’autres compositeurs car j’ai envie d’un peu de changement. Ca fait quand même un bon bout de temps que je suis dans la musique maintenant, et là j’ai envie de mettre en avant d’autres choses et explorer de nouveaux terrains. J’ai toujours écrit et composé et là j’arrive un peu à saturation et je me dis que ça devient difficile d’arriver à trouver l’inspiration.

Plus d’instruments, des nouveaux auteurs, cela va être un changement de style pour Leslie ?

Changement de style oui je pense. Ca devrait être le début d’une autre aventure et peut-être que la page va se tourner sur tout ce que j’ai fait auparavant.

Ton précédent album A la recherche du bonheur n’a pas connu exactement le même succès que ceux d’avant, est-ce que ça te fait un peu « peur » de retourner en studio ou au contraire ca te booste ?

Disons que non ça ne me fait pas peur. Les albums se vendent de moins en moins pour beaucoup de monde en général donc ce n’est pas un truc auquel j’accorde énormément d’importance. Après toute carrière connait des hauts et des bas et c’est comme ça qu’on construit une carrière, il faut parfois s’inspirer de ses échecs, comme dans la vie. Cela peut nous donner des ailes pour la suite.

Et puis on peut voir sur les réseaux sociaux que ton public est toujours présent, c’est important pour toi je suppose ?

Oui le public, et je suis très proche de toutes les personnes qui me soutiennent, c’est ce qui me dynamise et c’est galvanisant d’être sur une scène et de partager des moments.

crush-alexandra-leslie-illustration

Le Mediateaseur remercie une fois de plus Leslie pour sa disponibilité et son sourire. Vous pouvez visionner le clip de I need you more ci-dessous et nous vous reparlerons de l’actualité de la chanteuse dans quelques mois lorsque l’album sera plus avancé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *