Interview : Helmut Fritz

helmut-fritz-interview-mediateaseur-home

Nous vous proposions de découvrir ici le clip de Petit Papa Noël, le premier extrait de l’EP éponyme que vient de sortir Helmut Fritz .

Afin de parler de ce p remier retour avant le prochain album, nous avons eu le plaisir de rencontrer le chanteur autour d’une table. Nous avons vu là un artiste très sympathique et beaucoup plus posé que ce que nous imaginions. Voici ci-dessous l’intégralité de cet entretien.

Bonne lecture.

 

*****

 

Bonjour Helmut,

On se rencontre pour la sortie de ton EP Petit Papa Noël, peux-tu nous dire déjà ce que représente pour toi la période de Noël ?

La période de Noël, c’est pour moi une période de tendresse. Il y a des gens qui aiment et d’autres qui détestent, moi j’aime tout ce qui va avec Noël, les chocolats, les clémentines, les biscuits, le vin chaud (rires). Tout cet univers un peu ouaté avec les sapins, les lumières, les vitrines, les enfants qui attendent les cadeaux. J’ai une vraie nostalgie de l’enfance par rapport à Noël quand j’étais comme un fou au moment de déballer mes cadeaux. Du coup, j’ai voulu faire une espèce de comptine de Noël dans l’esprit Walt Disney.

Cette idée d’un titre autour de Noël, tu l’avais en tête depuis un moment déjà ?

Déjà c’est très perturbant (rires) de chanter une chanson douce avec cet accent. Mais oui, ça faisait longtemps que je pensais faire un truc autour de Noël, je ne sais pas pourquoi m’est venue cette idée de rencontre avec Santa Claus, puis après d’en faire un hit-maker international. Je voulais qu’il y ait une empreinte américaine dans la réalisation, un peu à la Retour vers le futur. Je suis fan de la trilogie et je voulais que mon Père Noël soit un peu comme Emmett Brown.

La musique est celle du titre originale, comment ça se passe pour les paroles, c’est toi qui écris ?

Les paroles sont de moi. Le sens donné à ce projet est que moi, je ne suis pas un musicien, donc j’ai besoin de quelqu’un qui me fasse des sons, par contre je suis auteur et j’écris absolument tout ce que je chante. Je tiens à ce que la plume d’Helmut soit moi, donc même si demain des grands noms comme Cindy Sander (rires) entre autres, me proposaient des textes, et bien je devrais dire non.

Sur cet EP il y a d’autres titres comme Santa Claus qui est beaucoup plus proche de ce que l’on connaît de toi. Est-ce toi qui as choisi la ballade comme extrait ?

Absolument oui, à la base il ne devait même pas y avoir de face B, mais juste ce petit clin d’œil. Mais je me suis dit Noël c’est des cadeaux, donc si tu fais juste ça on va peut-être pas trop comprendre, donc soit un tout petit peu plus large. Donc j’ai fait un EP mais c’est un vrai projet de transition avant le retour l’année prochaine avec le vrai « hit ».

Il est disponible depuis quelques jours déjà cet EP, est-ce que tu as eu le temps de connaitre les retours ?

Sur le titre en lui-même, si je lis les commentaires sur youtube, car c’est le premier indicateur que l’on a pour les vidéos, il y a 2/3 qui adorent et 1/3 qui n’aime pas car ils sont déçus de ne pas retrouver de suite le son Dancefloor. Et j’ai envie de dire tant mieux car si tu arrives directement là où l’on t’attend, ça ne sert plus à rien de faire ce métier. Je suis content de les avoir bousculés un peu et je les rassure en disant que je reviens vite avec le son que vous connaissez. En tout cas, ça parle beaucoup et il y a  beaucoup de vues donc je touche du bois.

Ce retour est annonciateur du prochain album, où en est-il actuellement ?

Il se construit tout doucement. Ce qu’il faut vraiment éviter, c’est la facilité et le calque d’En observation. Ni au niveau de ce que je vais raconter, ni au niveau des sons, donc on cherche des choses qui tirent un peu parfois vers l’électro-rock. J’ai beaucoup d’énergie à donner sur scène, je me suis rendu compte dans ma longue tournée que j’arrivais à amuser les gens aussi avec du rock car je faisais des impros vocales sur des instrus de Rage Against The Machine par exemple. J’ai donc eu envie de partir un peu vers le rock avec des trucs toujours très punch mais pas qu’électro pure.

Il a déjà une date de sortie éventuellement ?

Non car c’est de l’artisanat tout ça, on construit peu à peu. Moi je suis en promo, Laurent Konrad est sur plein de projets, donc on avance vraiment quand on a l’énergie pour faire ça. Moi je veux que les choses qui seront proposées soient irréprochables pour moi, que je sois très content de les donner. Je ne veux rien de vite fait. Je suis très fier de l’EP et j’ai une exigence sur le rendu final de l’album qui fait que ça sortira quand ça sortira, tant pis pour les pressions de la maison de disques (rires).

Et avant de te laisser, peut-on te demander comment toi, tu fêtes Noël ?

Je le fête disons qu’il ne faut pas trop me parler le 25 au matin (rires).

helmut-fritz-petit-papa-noel-cover

Le Mediateaseur remercie une fois de plus Helmut Fritz pour sa disponibilité et sa grande gentillesse. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *